Chiens et chats perdus: Yük suscite l'engouement

L'inscription au site web de Yük, conçu à... (Shutterstock, Dan Kosmayer)

Agrandir

L'inscription au site web de Yük, conçu à Québec, est gratuite. Les propriétaires d'animaux domestiques doivent fournir une photo de leur animal et inscrire son adresse, sa couleur, sa race, son âge et son numéro de médaille (s'il en possède une).

Shutterstock, Dan Kosmayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Environ 1000 propriétaires de chiens ou de chats se sont inscrits à l'application Yük (yukapp.ca), 24 heures après sa mise en ligne, le 22 juillet. «On est très contents de l'engouement que ça suscite et je pense que ça va juste aller en s'améliorant», lance Antoine Portaria, qui a participé à la conception de ce système public de gestion animalière en ligne.

L'inscription au site Web, conçu à Québec, est gratuite. Les propriétaires d'animaux domestiques doivent fournir une photo de leur animal et inscrire son adresse, sa couleur, sa race, son âge et son numéro de médaille, s'il en possède une. Des informations qui permettront de le retrouver plus rapidement si jamais il s'égare.

Lorsqu'un animal domestique est signalé comme perdu par un des utilisateurs de Yük, une alerte courriel et texto est déclenchée dans le voisinage; enfin, auprès de ceux qui se seront préalablement inscrits au site Yük. Le même type d'alerte est lancée lorsqu'un animal est trouvé et que le bon samaritain décide de prendre une photo de lui et de l'inscrire dans le système. On pense que si une proportion intéressante de la population d'une ville est inscrite sur le site, on pourra plus rapidement ramener les animaux à leur maître.

D'autres fonctionnalités, comme la sauvegarde et la mise à jour du dossier vétérinaire de l'animal seront bientôt disponibles. Il est aussi possible de faire une plainte concernant la cruauté animale de façon anonyme à Yük. Plainte que les propriétaires du site transfèrent au ministère de l'Agriculture du Québec.

Élaborée en étroite collaboration avec Contrôle d'animaux domestiques (CAD) de Lévis, l'entreprise responsable de la gestion animalière de la ville de Lévis et, temporairement, de la ville de Québec, Yük est une initiative locale qui pourrait s'étendre à d'autres régions.

«Tous les chiens qui ont des licences à Québec, à Lévis et dans la MRC de Bellechasse sont déjà préenregistrés. Si leur maître décide de s'inscrire à Yük, le système fera l'association. Bientôt, on pense être disponibles à Montmagny, en Beauce et au Saguenay», soutient M. Portaria.

Il est possible d'inscrire un chat ou un autre animal de compagnie au site, même s'il ne porte pas de médaille. Yukapp.ca est aussi utile pour ceux qui cherchent à adopter un animal, car il est une vitrine pour les animaux errants qui ont été recueillis par CAD et qui se trouvent dans son refuge du secteur Pintendre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer