Un site de rencontres adultères piraté

Le site de rencontres Ashley Madison est destiné... (Photo AP, Lee Jin-man)

Agrandir

Le site de rencontres Ashley Madison est destiné aux personnes mariées cherchant des relations extraconjugales. L'entreprise dit avoir 37 millions de membres à travers le monde.

Photo AP, Lee Jin-man

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Diana Mehta
La Presse Canadienne
Toronto

Un site de rencontres canadien destiné aux personnes mariées cherchant des relations extraconjugales se remettait d'une cyberattaque, lundi, après que des pirates se sont emparés de données confidentielles sur les abonnés, en ont publié quelques-unes en ligne et ont menacé de rendre le reste public si l'entreprise ne fermait pas le site.

L'entreprise Avid Life Media, qui possède le site de liaisons adultères AshleyMadison.com, a qualifié l'attaque de «geste terroriste» et a promis que les personnes responsables de l'attaque devraient répondre de leurs actes.

«Nous nous excusons pour cette intrusion non provoquée et criminelle dans l'intimité de nos clients, a déclaré l'entreprise par communiqué. La confidentialité de nos clients a toujours été l'une de nos principales préoccupations et nous avions des mesures de sécurité rigoureuses en place.»

Ashley Madison, dont le slogan est «La vie est courte. Tentez l'aventure», dit avoir 37 millions de membres à travers le monde.

Bien que le site ait semblé fonctionner normalement lundi matin, un blogue spécialisé dans la sécurité en ligne, KrebsOnSecurity.com, a publié tard dimanche soir ce qui semblait être une capture d'écran de la page d'accueil d'Ashley Madison, avec un message de la part des présumés auteurs de l'attaque.

Le message provenait d'un groupe s'appelant Impact Team, qui disait avoir pris le contrôle des systèmes de l'entreprise, des bases de données contenant l'information sur les clients, les données financières de l'entreprise et les courriels, entre autres.

Le groupe demande ensuite la fermeture complète d'Ashley Madison, de même que d'un autre site d'Avid Life Media, EstablishedMen.com.

«Fermer AM et EM vous coûtera cher, mais un refus serait encore plus coûteux, indique le message. Nous publierons toutes les données des clients, les profils contenant les fantasmes sexuels secrets des abonnés, les photos de nus, les conversations et les transactions par carte de crédit qui y sont associées, les véritables noms et adresses et les documents et courriels des employés.»

Les auteurs de l'attaque affirment avoir posé leur geste pour dévoiler de présumés mensonges qu'Ashley Madison aurait dit à ses clients au sujet d'un service permettant aux membres d'effacer leurs informations du site pour 19 $, selon le site KrebsOnSecurity.com.

Avid Life Media assure toutefois que les allégations sur l'option de suppression sont fausses.

Effacer ses traces

«L'option de suppression offerte par AshleyMadison.com supprime effectivement toute information liée au profil d'un utilisateur et ses communications, a indiqué l'entreprise. Ce processus implique une suppression permanente du profil de l'utilisateur, incluant les photos publiées et tous les messages transmis dans la boîte de courriel d'autres abonnés.»

L'entreprise a annoncé qu'elle offrait son option de suppression gratuitement à tous ceux qui souhaitaient faire disparaître leur compte à la suite de l'attaque, et a noté qu'elle prenait «toutes les mesures possibles pour atténuer les effets de l'attaque».

«Notre équipe a réussi à supprimer tous les messages liés à cet incident de même que toute information personnelle sur nos utilisateurs publiée en ligne. Notre équipe d'experts judiciaires et notre personnel de sécurité, en plus de la police, continuent d'enquêter sur l'incident.»

La brèche ayant touché Ashley Madison survient environ deux mois après que le site de rencontres AdultFriendFinder.com eut été victime d'une attaque.

Partager

À lire aussi

  • Pierre Asselin | Adultère, au pays de l'illusion

    Pierre Asselin

    Adultère, au pays de l'illusion

    Des dizaines de millions de personnes ont été les victimes indirectes, cette semaine, d'un acte de piratage inusité. Le ou les voleurs disent avoir... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer