Ondago, le futur «iTunes des cartes interactives»

Daniel Bart, président de Créations Igloo, une jeune... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Daniel Bart, président de Créations Igloo, une jeune pousse de Québec, montre ici la nouvelle carte interactive du Zoo de Granby offerte sur leur application Ondago.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Laurie Richard</p>

(Québec) La jeune pousse (start-up) Créations Igloo voit grand. L'entreprise de Québec vise à ce que son application mobile Ondago devienne rien de moins que le «iTunes des cartes interactives». Créations Igloo amorce sa première saison touristique complète avec 14 clients et son président, Daniel Bart, est convaincu que sa compagnie a le «potentiel d'exploser».

Avec ses associés Martin Guay et Benoit Racine, M. Bart a créé Ondago en 2013. En résumé, l'équipe transforme des cartes papier en cartes interactives «géolocalisées» et les offre sur son application mobile gratuite. Après avoir développé une carte pour le Carnaval de Québec l'hiver dernier, Créations Igloo a récidivé pour les Fêtes de la Nouvelle-France qui ont lieu en août dans la capitale. Le trio vient aussi de lancer une carte pour le Zoo de Granby et complète une première carte destinée au marché nautique.  

M. Bart soutient que l'appli Ondago a été pensée pour aider les acteurs de l'industrie touristique et du plein air à l'ère du techno. «Arrêtez d'investir dans les applications, plaide M. Bart à ses clients potentiels. Occupez-vous du contenu, on va s'occuper du contenant!» 

Gratuite, l'appli Ondago - qui a été téléchargée plus de 7000 fois à ce jour - se veut un catalogue permettant de choisir la carte désirée. Un service beaucoup moins dispendieux qui plaira aux plus petits joueurs, appuie M. Bart. L'équipe peut livrer une carte interactive en quelques jours seulement et les forfaits débutent à 20 $ par mois, payable pendant un an, alors qu'une application unique peut coûter plus de 50 000 $, explique l'entrepreneur. 

Géolocalisation sans connexion

Mais qu'est-ce qui différencie Ondago de Google Maps ou de l'appli Plans d'Apple? «On n'essaie pas de compétitionner Google Maps, on veut les compléter. Google Maps est bon pour aller d'un point A à un point B. Mais il prend énormément de données. C'est plus facile avec Ondago. On essaie de remplacer le dépliant, explique M. Bart. C'est comme un flyer électronique, sans le "bruit" de Google Maps. On peut rendre géolocalisable n'importe quelle image.» 

Tant sur Google Maps que sur Ondago, une fois téléchargées, les cartes peuvent être utilisées sans accès à une connexion réseau ou cellulaire grâce au GPS des appareils mobiles. Mais peu de gens se servent de cette option sur Google Maps. Odango fonctionne de la sorte par défaut. 

Autre point distinctif, Ondago propose des cartes d'attractions bien précises, comme des sites d'événements, des sentiers de vélo (La Vallée-Bras-du-Nord à Saint-Raymond ou Kingdom Trails, dans le Vermont) ou des villes (Rimouski, Témiscousata-sur-le-Lac ou Edmundston, par exemple). 

Grâce à la géolocalisation, Ondago indique la distance par rapport au point d'intérêt convoité. Les cartes d'Ondago peuvent aussi afficher du contenu multimédia. Par exemple, sur la carte du Zoo de Granby, l'utilisateur trouvera une fiche descriptive de la girafe ou de l'éléphant. Sur celle des Fêtes de la Nouvelle-France, il aura entre autres accès à l'horaire des activités, et ce, sans devoir se reconnecter à Internet. Les possibilités sont multiples, indique M. Bart. On pourrait facilement créer des guides audio, des parcours thématiques ou bien des cartes historiques qui fonctionnent avec GPS.

Les cartes d'Ondago disposent d'ailleurs de la facture visuelle du client : on anime littéralement la carte disponible en version papier, ce qui permet des options plus «artistiques» que les cartes routières. L'application est disponible pour les systèmes iOS et Android et les cartes interactives peuvent être intégrées a un site Web grâce au «visualiseur» Ondago. 

Les trois associés travaillent à temps plein pour Créations Igloo depuis l'automne dernier. On a aussi fait appel à leurs services en Ontario, au Nouveau-Brunswick et aux États-Unis. «On est quand même assez fiers de ça!» On vise maintenant l'Ouest canadien et l'Europe. L'entreprise de Québec est d'ailleurs à la recherche de financement pour ce faire. «Le marché est tellement immense. Être incapable de savoir où on est, c'est un problème mondial!» lance M. Bart. 

Pour télécharger Ondago : www.igloocreations.com/fr/ondago.php

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer