La jeune entreprise techno Bulldozer porte bien son nom

David Dupont cofondateur de l'entreprise Bulldozer avec Mathieu Lespérance... (Photo fournie par Bulldozer)

Agrandir

David Dupont cofondateur de l'entreprise Bulldozer avec Mathieu Lespérance

Photo fournie par Bulldozer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En 18 mois, la jeune entreprise Bulldozer a connu une croissance de 125 % de son chiffre d'affaires, alors que le nombre d'employés est passé de 3 à 16.

L'agence de développement technologique a le vent dans les voiles au point d'envisager de doubler son chiffre d'affaires pour 2016-2017 en le faisant passer de 500 000 $ à 1 million $ tout en augmentant le nombre d'employés.

«Notre modèle d'affaires, basé sur le service et les produits, donne d'excellents résultats», souligne David Dupont, cofondateur de l'entreprise âgé de 21 ans. «Nous offrons des services de développement d'applications, et les profits générés sont réinvestis dans les produits que nous développons pour nos projets Internet ou pour des entreprises en démarrage que nous accompagnons.»

Au fil de l'entrevue au Soleil, le jeune entrepreneur montre que la fibre entrepreneuriale fait partie de sa génétique. Dès la fin de son secondaire, il se lance en affaires et achète des actions des quelques entreprises. C'est comme autodidacte en entrepreneuriat qu'il fonde la compagnie Logicale Développement avec Mathieu Lespérance en novembre 2013. Le duo se lance dans une aventure du développement d'applications qui passent d'abord par l'expérience de l'utilisateur et la facilité d'utilisation et non la technologie pour la technologie.

«C'est ce qui fait notre succès», avoue-t-il. «Nous pensons et développons nos produits pour répondre à un besoin tout en simplifiant l'utilisation de l'application. Le secteur du service est dépendant des mandats, alors que le développement de nos produits nous assure la stabilité dans la croissance de l'entreprise.» 

Des produits adaptés, c'est ce qu'ils sont à mettre au point avec un projet sur le covoiturage dont l'application sera axée sur la réponse au besoin de celui qui cherche ce type de service. Et une autre application, conçue pour des entreprises en démarrage qui travaille avec les concessionnaires d'automobiles, pour que le propriétaire de l'automobile puisse bien gérer le programme d'entretien de son véhicule.

Sans compter que Bulldozer développe un projet plutôt innovant pour l'industrie de la mode et les achats en ligne. Un produit qui devrait être mis en marché à l'automne.

Et Logicale a décidé de changer de nom en même temps que l'entreprise s'installe dans de nouveaux locaux dans le quartier Saint-Roch. Bulldozer, la nouvelle image, montre aussi le côté impétueux de la jeune compagnie. «Nous voulons devenir une sommité dans notre créneau, espère-t-il. Nous ferons tout pour être présents sur le marché en étant le plus dynamiques et le plus créatifs possible.»

Jusqu'à maintenant Bulldozer a réussi à percer sans financement externe. Et l'équipe composée des deux cofondateurs et de deux associés, Yoann Pépin et Sabeur Ettih, compte se donner les moyens de ses ambitions au cours des prochaines années.

Site Web : bulldozerinc.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer