• Le Soleil > 
  • Affaires > 
  • Techno 
  • > Informatique au gouvernement: économiser grâce à un outil québécois 

Informatique au gouvernement: économiser grâce à un outil québécois

Un projet-pilote en informatique a été mené à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Un projet-pilote en informatique a été mené à Revenu Québec. Il facilite le développement d'application et réduit la codification manuelle.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une entreprise québécoise a mis au point un système de développement informatique pour faire économiser des centaines de millions aux grandes organisations paragouvernementales et aux ministères dans la façon de gérer leurs technologies de l'information.

Spécialiste du langage .NET (point Net) du géant Microsoft, Pierre Fournier, président et cofondateur de Consyst, et son équipe ont mis au point un outil d'automatisation de nombreuses tâches qu'il n'est pas nécessaire de programmer manuellement lorsqu'il faut compiler une application multiplateforme et multisystème d'exploitation.

L'outil de type MDD (model-driven development) nommé Rep ++ a été testé avec succès lors d'un projet pilote à Revenu Québec. Le Groupe Gartner dans ses évaluations des produits souligne que les outils MDD facilitent le développement d'application et réduit la codification manuelle de 2 à 15 fois selon les cas.

«Le projet qui a été mené à Revenu Québec a démontré hors de tout doute, même avec une formation minimale, que l'outil Rep ++ facilite la tâche des programmeurs en éliminant des pertes de temps par l'automatisation de la codification des mêmes données», raconte M. Fournier.

Voilà ce qu'indiquent deux membres de la direction de TI de Revenu Québec, Christian Genest et Karl Mckenna, dans un document sur le site de l'agence gouvernementale expliquant les résultats de l'application produite de la manière habituelle et avec l'outil de la compagnie québécoise Consyst :

«En tenant compte du contexte de développement et de la portée des essais, le développement de l'application sans Rep++ a exigé près de 60 heures de travail. En comparaison, la même application développée avec l'ajout de Rep++ à Visual Studio a requis un peu moins de six heures de travail, ce qui représente environ 10 % de l'effort original. À la suite de ces résultats, nous pouvons donc conclure que l'ajout de Rep++ à la plateforme .NET peut diminuer de façon significative les efforts de développement d'une application .NET, et ce, pour la réalisation des fonctionnalités ciblées par la preuve de concept.»

Cette démonstration, soutient M. Fournier, permet de travailler plus rapidement et plus efficacement pour créer les applications dont les ministères et les organismes ont besoin tout en assurant de conserver l'expertise à l'interne au lieu de constamment faire affaire avec des consultants externes.

Ne pas changer le modèle d'affaires

«Il n'est pas nécessaire de changer le modèle d'affaires du gouvernement, exprime-t-il, mais de modifier les modes de production pour obtenir des gains de production et de temps de déploiement de la technologie. Depuis notre fondation, il y a 28 ans, notre entreprise a toujours eu comme objectif d'améliorer la productivité et l'efficacité du travail de programmation.»

Ce gain de productivité ferait épargner des centaines de millions de dollars, un facteur à considérer lorsque le gouvernement cherche à équilibrer son budget. «Si l'on considère que les projets pouvant utiliser la technologie .NET dans un rapport d'amélioration de 10 pour 1 comme dans le projet pilote à Revenu Québec, le gouvernement dans ses ministères seulement pourrait économiser 143 millions $ par année, estime-t-il. Et en prenant une option pessimiste de 2 pour 1, l'économie serait d'au moins 80 millions $.»

À son avis, sur une période de 10 ans, les économies réalisées pourraient varier entre 800 millions à 1,4 milliard $ en utilisant un outil capable d'optimiser les applications multiplateformes avec la technologie .NET. Et cela ne tient pas compte des économies pouvant être réalisées dans les sociétés d'État comme Hydro-Québec, Revenu Québec ou Loto-Québec pour le projet en informatique.

Partager

À lire aussi

  • Pierre Asselin | Pour aller au bout de la réforme

    Pierre Asselin

    Pour aller au bout de la réforme

    Martin Coiteux a hérité d'un dossier sur lequel tous les autres ministres, avant lui, se sont cassé les dents. Et maintenant, c'est à son tour de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer