Les pierres du Cimetière Saint-Charles prendront la parole

La technologie permet aujourd'hui de garder en mémoire... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La technologie permet aujourd'hui de garder en mémoire des étapes de la vie d'un défunt et de les présenter dans un contexte respectueux.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ceux qui croient que les pierres tombales ne peuvent parler devront changer de discours, car François Chapdelaine, directeur général de la Corporation du Cimetière Saint-Charles, a décidé de leur donner une voix pour commémorer l'histoire des défunts pour les générations à venir tout en créant des circuits guidés interactifs sur ceux et celles qui ont marqué l'histoire de la ville et de la province.

La technologie permet aujourd'hui de garder en mémoire des étapes de la vie d'un défunt et de les présenter dans un contexte respectueux, plus qu'un simple site Web ou une page Facebook à consulter à la maison, mais dans des lieux qui incitent à l'intériorisation pour vivre un deuil.

L'innovation qui n'aurait pas de comparable encore dans le monde, selon ses concepteurs, consiste en une application sur téléphone ou tablette pour les parents et les amis qui vont se recueillir sur la tombe d'un proche ou devant l'urne au mausolée.

D'ailleurs, lors du congrès international des cimetières (ICCFA - International Cemetery, Cremation and Funeral Association), tenu récemment à San Francisco, les représentants du Cimetière Saint-Charles et de la compagnie APPCOM de Québec ont fait des envieux avec leur application de visite. Ils étaient les seuls à présenter un projet concret qui laisse des traces pour la postérité.

Un gestionnaire de 17 cimetières de San Francisco était même de passage à Québec ces derniers jours pour constater le fonctionnement de l'application. «Ça répond vraiment à un besoin», a affirmé Ken Varner lors de sa visite au Cimetière Saint-Charles. L'application sera de nouveau présentée à l'automne au congrès de l'ICCFA à San Diego.

Pour l'instant, l'application gratuite de commémoration pour iOS et Android fonctionnera dans le nouveau mausolée du Cimetière Saint-Charles, près des bureaux de l'administration, et dans la plus vieille portion du cimetière, rue Saint-Vallier, pour trois parcours historiques interactifs utilisant la géolocalisation : culture et religion, commerçants et industriels, personnages historiques comme Victor DeLamarre, Lucien Borne, ou Johnny Farago, par exemple. Et bientôt, on y retrouvera le père Victor Lelièvre dont la cause de béatification est toujours à l'étude à Rome.

Parcours des premiers ministres

Dans un proche avenir, on ajoutera un parcours au Cimetière Belmont qui fera le tour des premiers ministres qui y sont enterrés en y présentant l'histoire de leur carrière politique. De même, le mausolée du Cimetière Belmont et le premier mausolée du Cimetière Saint-Charles bénéficieront des avantages de la technologie développée par Jean-Christophe Duchaine et Jean Duchaine de l'agence numérique APPCOM.

Pour François Chapdelaine, puisque le cimetière est une forme de gardien de la mémoire collective, il allait de soi qu'il fallait trouver un moyen d'honorer les défunts du plus grand cimetière interparoissial de l'Est-du-Québec.

Le système utilise des transmetteurs sans fil et Bluetooth, de même que la technologie de géolocalisation et les points d'accès iBeacon d'Apple. Lorsque l'application a été utilisée une première fois, elle enverra une notification à l'usager lors de sa prochaine visite en lui permettant de se diriger directement vers l'urne de la personne de la famille en ouvrant le menu qui donne accès aux photos, aux témoignages, aux vidéos et aux extraits sonores.

«Nous avons fait en sorte que la technique laisse la place pour faire mémoire de la vie de la personne décédée, souligne Jean-Christophe Duchaine. L'application est simple à utiliser, la famille choisit ce qui doit être publié dans l'application et ce sera envoyé dans le serveur par les gens du cimetière. La famille peut avoir une section accessible à tous et une section privée protégée par un mot de passe.»

Les menus mènent soit à la liste des défunts dans une section du mausolée, à l'historique du cimetière, aux actualités patrimoniales, aux circuits historiques et à la page des Amis du cimetière pour ceux qui voudraient faire un don.

Pas de frais pour le service de base

Pour la première année, les familles qui utiliseront le service de base pour faire mémoire d'un membre de leur famille n'auront aucun frais à débourser, explique Julie Robitaille, coordonnatrice des services aux familles du Cimetière Saint-Charles.

Par la suite, la famille pourra acheter un forfait de base pour un an à 95 $ pour la diffusion de 10 photos, une vidéo et un texte commémoratif. Pour cinq ans, les coûts seront de 245 $ alors qu'ils seront de 395 $ pour 99 ans. Le forfait de luxe, qui comprend plus de documents audio, vidéo, des photos et des textes, coûtera 345 $ pour cinq ans et 495 $ pour 99 ans.

«Notre application permet de rendre hommage de façon respectueuse au défunt dans un environnement épuré qui laisse place au recueillement», soutient François Chapdelaine, directeur général de la Corporation du Cimetière Saint-Charles.

Site Web : www.cimetierestcharles.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer