Un géant européen des services numériques s'installe à Québec

Henryk Klaba, directeur général délégué et cofondateur de... (Le Soleil, Yves Therrien)

Agrandir

Henryk Klaba, directeur général délégué et cofondateur de OVH et Pierre Leroux qui dirigera le laboratoire de recherche dans Saint-Roch.

Le Soleil, Yves Therrien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Leader en Europe pour les services numériques, et troisième au monde, OVH installera à Québec un laboratoire de recherche et de développement d'applications pour ses serveurs, pour ses clients de l'infonuagique avec la perspective de s'implanter aussi dans les objets connectés.

Le laboratoire comptera une cinquantaine de personnes sous la direction de Pierre Leroux, qui, avoue-t-il, est tombé amoureux de Québec il y a six ans au point de devenir citoyen canadien et d'habiter Saint-Roch. Ancien producteur chez Ubisoft Québec, M. Leroux considère qu'il y a à Québec tout le talent pour aider OVH à poursuivre sa croissance dans la ville comme dans la province.

L'entreprise européenne créera aussi 100 emplois dans son centre de données de Beauharnois et ses bureaux montréalais, soulignait Henryk Klaba, directeur général délégué et cofondateur de la compagnie dirigé par son fils Octave. Pour lui, Québec est un «grand gisement de talents dans les technologies avec des universités» et d'autres institutions avec qui il est intéressé de collaborer.

«Nous aimerions avoir des stagiaires que nous pourrions envoyer dans notre académie OVH pour les former dans différentes spécialités», ajoute-t-il en comparant Québec à la Silicon Valley à cause du talent et de la capacité d'innovation qu'on y trouve.

Mi-sérieux, mi-blagueur, il disait devant Michel Dallaire, propriétaire de l'édifice du 585, boulevard Charest, qu'il commencerait par prendre un étage, mais qu'il pourrait bien occuper tout l'immeuble dans peu de temps.

«L'entreprise compte plus de 1000 employés», soulignait-il en conférence de presse hier après-midi. «Et notre croissance est de 25 à 30 % par année. Nous investissons plus ou moins 130 millions $ par année dans la croissance de nos activités mondiales. Ici au Québec, nous investissons 33 millions $ cette année», soit 16 millions $ à Québec et 17 millions $ à Montréal.

Présent dans 17 pays, OVH a un modèle d'affaires peu courant. Non seulement, l'entreprise construit-elle ses propres serveurs dans son usine en France, c'est elle qui s'occupe de la construction de tous ses centres de données. Ce sont ses laboratoires qui développent tout le volet logiciel des opérations des serveurs tout en proposant des solutions adaptées (logicielles et matérielles) aux clients qu'elle héberge.

200 000 serveurs

OVH opère 200 000 serveurs dans le monde, dont 30 000 au centre de données de Beauharnois, qui peut à lui seul en accueillir 300 000. La croissance du nombre de serveurs est d'environ 10 000 par année.

«Nous nous occupons de tout de A à Z, car nous avons même notre propre réseau de fibre optique en Europe entre Varsovie et Londres, illustre-t-il. Notre réseau a trois branches qui traversent l'Atlantique pour relier New York et 16 villes aux États-Unis avec un lien vers Montréal. Et vers l'Est, nous avons notre lien jusqu'à Tokyo.»

L'entreprise veut être un acteur majeur dans le domaine de l'infonuagique, soutenait Pierre Leroux, même dans le jeu et dans le secteur des médias et du multimédia. «Nous voulons opérer des maillages avec d'autres entreprises et faire du développement en partenariat», insistait-il.

Si OVH s'est installé à Québec, c'est grâce à l'aide de Québec International. Les négociations entreprises en novembre avec Octave Klaba, pdg de la compagnie, ont rapidement abouti avec l'engagement du gouvernement québécois.

Le maire Régis Labeaume était fier de ce nouveau bon coup pour Québec. «C'est ce qui crée de la richesse dans notre ville», indiquait-il tout sourire.

Investissement Québec injecte quelque 390 000 $ dans l'aventure d'OVH au Québec, soulignait le ministre de l'Économie, Jacques Daoust, dont 274 000 $ en subvention non remboursable. Pour lui, la filiale québécoise d'OVH bénéficiera à tout le Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer