Genius poursuivra sa percée aux États-Unis

Jean Magny, président de Génius Solutions... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Jean Magny, président de Génius Solutions

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Genius Solutions a le vent dans les voiles. Après avoir revu le plan d'affaires de l'entreprise en se posant des questions avec l'aide de Québec International, la direction a pris un virage vers l'exportation de son logiciel de gestion manufacturière.

L'exercice a valu le coup, car l'an dernier, 50 % des ventes ont été effectuées hors du Canada. Bien établie depuis 20 ans au Québec, avec son siège social dans la capitale depuis presque 10 ans, Genius vise à doubler son chiffre d'affaires dans les deux prochaines années pour le faire passer de 5 à 10 millions $.

Atteindre cet objectif ne peut pas se faire uniquement au Québec, le passage chez les voisins du sud s'avère nécessaire, explique le président de la compagnie Jean Magny. Genius a déjà quelques contrats aux États-Unis, mais il fallait accélérer la pénétration du marché manufacturier américain.

Prêt sans intérêt

C'est ce à quoi servira l'aide de 375 000 $, sous forme de prêt sans intérêt, annoncée mercredi par le gouvernement fédéral. L'appui financier de Développement économique Canada permettra de mettre en oeuvre la stratégie de commercialisation aux États-Unis tout en poursuivant le développement des innovations technologiques.

«Nous avons embauché 25 personnes dans les 15 derniers mois», souligne Dominic Vézina, vice-président de l'entreprise. «Et le soutien du fédéral est déterminant pour nous aider à accélérer notre croissance.»

Le logiciel conçu par Genius permet de gérer l'ensemble des opérations manufacturières, que ce soit la production, les achats, les inventaires, les estimations, les soumissions, entre autres. Et il peut être adapté selon les besoins de l'entreprise où il sera implanté, continue M. Vézina.

Avec des clients en Indiana, dans l'Oklahoma et en Virginie, Genius veut poursuivre et accélérer sa percée. Il faudra l'embauche de représentants et de professionnels de l'implantation des systèmes chez les voisins américains, mais la majorité des employés liés au développement de la plateforme informatique sont à Québec, alors que d'autres sont déployés en province et à Boucherville, en banlieue de Montréal.

Son logiciel Genius Manufacturing est de plus en plus connu, puisqu'il est utilisé dans les cours de gestion manufacturière par des universités, comme Laval, et des cégeps, comme ceux de Limoilou et de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer