Un Canadien dans le top 5 des vidéos de l'année sur Youtube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Toronto) D'après La Presse Canadienne - Quand Lewis Hilsenteger diffuse un vidéo sur sa chaine Youtube, il s'attend d'habitude à ce qu'elle soit visionnée de 200 000 à 300 000 fois. S'il parle d'un produit technologique très populaire, il peut espérer près de 500 000 visionnements.

Il a fracassé ses propres attentes en septembre lorsqu'il a testé un iPhone 6 en le pliant. La vidéo a été visionnée près de 60 millions de fois.

Virale, elle s'est frayé un chemin dans le bilan de fin d'année des vidéos les plus populaires de YouTube. Le «test de l'iPhone 6 Plus» s'est classé au quatrième rang canadien et au cinquième rang mondial.

«Au début de l'année, je n'aurais jamais pu prédire que cela allait arriver», admet Hilsenteger, originaire de Toronto.

«Je fais cela depuis quelques années et j'ai eu un bon succès. J'avais déjà un million d'abonnés avant que ça arrive... mais disons que c'est un beau gros boni.»

Les vidéos les plus vues sur YouTube sont généralement musicales. La liste canadienne de cette année a été dominée par de Dark Horse de Katy Perry, suivi par Anaconda de Nicki Minaj, All About That Bass de Meghan Trainor et Shake It Off de Taylor Swift.

Parmi les vidéos non musicales, les extraits diffusés par les émissions de fin de soirée américaines se disputent les première, deuxième et sixième places sur la liste canadienne.

La bataille de lip-sync au Tonight Show entre Emma Stone et Jimmy Fallon occupe la première place, suivi d'un montage par l'animateur Jimmy Kimmel de célébrités qui lisent des tweets - pas trop gentils - les concernant. Jimmy Fallon se trouve de nouveau en sixième place avec un vidéoclip comique où lui et will.i.am y sont déguisés en adolescentes.

Hilsenteger dit que sa vidéo virale a été publiée juste avant la controverse de l'iPhone 6 Plus pliable. De nombreux utilisateurs du téléphone rapportaient qu'il se pliait dans leur poche.

«Il y a certaines vidéos comme des tests de chute que tout le monde connaît, mais les tests de pliage - ils seront sûrement plus communs maintenant - avant ma vidéo, je ne pense pas qu'il y avait quelque chose de semblable», dit Hilsenteger.

Depuis, il a continué de publier un certain nombre de vidéos qui testent la pliabilité des téléphones intelligents et a accumulé près de 20 millions de visionnements.

À l'aise avec les possibles revenus que les publicités YouTube pouvaient lui rapporter, il ne craignait pas de détruire son iPhone 6 Plus, qu'il avait payé de sa poche.

«Je ne m'attendais pas à ce que la vidéo devienne aussi virale, mais je savais que ce serait probablement assez pour supporter le coût de l'appareil», dit-il.

«Pour moi, ce n'était pas vraiment un risque. Quiconque est familier avec l'économie de YouTube comprend que si vous répondez à une question que les gens se posent, la vidéo risque de devenir très populaire.»

Il pense aussi qu'elle a bien fait parce que de nombreux utilisateurs de YouTube étaient à la recherche de contenu qui va à l'encontre de la folie qui entoure chaque nouvelle version du produit Apple.

«C'était presque comme une vérification de la réalité. Un peu comme si on se disait : "Peut-être que le produit que j'attendais depuis si longtemps et pour lequel des gens sont prêts à faire la file pendant des heures n'est pas le meilleur produit sur le marché", explique Hilsenteger.

«Je pense qu'aller à l'encontre du discours habituel a fait en sorte qu'autant de gens l'aient partagé.»

Rétrospective de Youtube

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer