Une boutique de drones ouvre ses portes à Québec

Johan Lassalle, le patron de DroneXperts, a ouvert... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Johan Lassalle, le patron de DroneXperts, a ouvert son commerce parce qu'il n'y avait rien de tel au Québec, pour aider autant les amateurs que les entreprises qui veulent un service après-vente.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un premier commerce spécialisé dans les drones vient d'ouvrir ses portes à Québec. Ainsi, l'entreprise DroneXperts ajoute une corde à son arc, car en plus des services d'imagerie aérienne, elle offre depuis peu les services de réparations, d'entretien, de mise à niveau technologiques des appareils.

Johan Lassalle, le patron de la compagnie fondée il y a près de trois ans, a voulu ajouter ce nouveau service parce qu'il n'y avait rien de tel au Québec pour aider autant les consommateurs qui achètent des drones pour le plaisir que pour les entreprises qui n'ont pas le personnel pour effectuer les réparations ou les modifications à leur appareil.

«Nous avons investi près de 200 000 $ pour notre boutique du 2095, rue Frank-Carrel, souligne M. Lassalle. Et nous pourrons vendre des petits drones à 400 $ pour les amateurs autant que des appareils plus spécialisés qui valent des milliers de dollars avec des capteurs et des instruments de haut niveau.»

En même temps, le personnel de l'entreprise donnera des informations sur la réglementation aux amateurs comme aux gens qui souhaitent utiliser ce type d'outil à des fins professionnelles.

La petite équipe de DroneXperts compte huit employés actuellement, mais ce nombre devrait doubler dans la prochaine année, nos seulement à cause de la boutique, mais aussi à cause de la demande pour exécuter des travaux d'inspection ou d'évaluation à partir d'images aériennes.

«Le marché des drones est encore à ses balbutiements, avoue-t-il, la naissance de l'utilisation des drones et le développement des marchés explosera littéralement dans les prochaines années.»

D'ailleurs, M. Lassalle affirme travailler sur des projets d'envergure avec de grandes entreprises et des sociétés d'État qui veulent des appareils volants sans pilote pour leur propre besoin, mais encore plus l'expertise pour les faire voler et les utiliser dans des situations particulières aux meilleurs des capacités de l'appareil et des divers types de capteurs qui peuvent l'équiper.

«De véritables robots»

«Ce ne sont pas que de simples appareils volants, continue-t-il, ce sont de véritables robots avec des GPS, des ordinateurs et des capteurs. Il faut savoir les utiliser et les programmer pour qu'ils fassent le travail que ce soit l'inspection de carrière et de sablière, ou l'évaluation des zones inondables, même pour les champs des agriculteurs.»

Son équipe de recherche travaille actuellement sur des capteurs pour analyser les gaz et l'environnement afin de faire l'inspection de pipeline puisque ce type de structure s'étend sur 2 millions de kilomètres au pays.

En janvier, il a l'intention d'offrir gratuitement une fois par mois des cours théoriques sur l'utilisation des drones et la réglementation. D'ailleurs, le ministère des Transports du Canada vient de mettre en ligne des renseignements utiles sur l'utilisation des drones : http://tinyurl.com/qju9k2s

Site Web : dronexperts.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer