Lévis: un site Internet plus transparent pour les citoyens

Le nouveau site Internet de la Ville de...

Agrandir

Le nouveau site Internet de la Ville de Lévis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Après des mois de préparation, Lévis a enfin présenté mercredi son nouveau site Internet, qui se veut beaucoup plus convivial. Deux faits à noter : il a coûté 25 % moins cher que prévu et, contrairement à celui de Québec, il offre aux citoyens l'accès direct au détail des décisions du comité exécutif.

Le projet de refonte du site Web était «bien entamé» avant l'arrivée en poste du maire Gilles Lehouillier. En effet, le plan est sur la table depuis 2012 au moins. Mais mercredi le maire a assumé sa part de responsabilité dans les délais supplémentaires qui se sont accumulés depuis un an. «Le conseil et moi voulions plus de transparence pour les citoyens.»

Conséquemment, davantage d'information sera rendue publique par l'intermédiaire du nouveau portail. Dès le mercredi suivant une assemblée du conseil municipal, les citoyens auront accès à ce qu'on appelle dans le jargon les «fiches de prise de décision». Il s'agit du détail d'une décision prise par le comité exécutif et adoptée par la suite au conseil, incluant le contexte, les arguments, les différentes solutions de rechange, les répercussions financières, l'échéancier et la recommandation complète du service dont découle la décision. Jusque-là, seuls les journalistes avaient accès à cette information. 

Sur cet aspect, Lévis a devancé Québec, qui n'offre pas encore sur son site Internet le détail des décisions de l'exécutif.

Le site, qui se veut «plus mobile et plus intuitif», est aussi adaptable aux plateformes mobiles comme la tablette et le téléphone intelligent, dit le maire. Plutôt que d'être présenté sous la forme d'un organigramme administratif, il est repensé en fonction des intérêts des citoyens. Les sites Internet de la police, des bibliothèques et des arts et de la culture ont été rapatriés sur le portail principal.

Lehouillier y aura aussi sa rubrique, les Nouvelles du maire, où il exposera chaque mois «les grandes lignes de ce qu'on a fait et qui a des impacts au niveau des citoyens». On a ajouté des nouveautés, dont des capsules historiques, un calendrier culturel et les horaires des périodes libres des loisirs.

On envisage de permettre le paiement de contraventions ainsi que les demandes de permis de construction en ligne, a indiqué la chef du service des technologies de l'information, Christiane Bélanger.

Le tout, y compris le temps consacré par les ressources de l'interne, a coûté 424 000 $ sur un projet pour lequel on avait planifié 569 000 $. C'est 25 % de moins que prévu, s'est félicité M. Lehouillier. Cela a été possible grâce à un «contrôle serré» du projet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer