Horloge du Jura: la précision suisse attendra à janvier

Plusieurs solutions ont été étudiées pour régler la... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Plusieurs solutions ont été étudiées pour régler la différence d'une minute observée sur la prestigieuse horloge des jardins de l'Hôtel-de-Ville.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La minute de retard entre les deux faces de l'horloge du Jura qui perdure depuis un mois ne sera pas réglée avant janvier. Ce petit tracas oblige l'entreprise suisse Richard Mille à fabriquer une nouvelle aiguille qui sera livrée à Québec en janvier, a appris Le Soleil.

Plusieurs solutions ont été étudiées pour régler la différence d'une minute observée sur la prestigieuse horloge des jardins de l'Hôtel-de-Ville, a indiqué au Soleil le chef du service de l'information et de la communication pour la République et Canton du Jura, Pierre-Alain Berret.

«Dans le but de simplifier le travail des horlogers sur place, l'entreprise a décidé de réaliser une nouvelle aiguille des minutes réglable qui permet de supprimer définitivement ce défaut», a expliqué M. Berret. «Cette nouvelle aiguille est en cours de réalisation. Elle pourra être terminée et prête à être envoyée à Québec dans le courant du mois de janvier 2015.»

La différence d'une minute, dit-il, n'est rien de «grave», «juste un réglage à effectuer mais qui prendra un peu de temps». Cela montre bien, selon M. Berret, «qu'une horloge suisse est un mécanisme très complexe et fascinant».

«L'entreprise Richard Mille se penche sur ce problème et explique que le jeu de tolérance des pièces fait que le positionnement des aiguilles des minutes de l'affichage principal [avant] et de l'affichage secondaire [arrière] a un décalage de six degrés, ce qui équivaut à une minute. Il ne s'agit donc pas d'un problème de précision de l'horloge, mais d'un problème d'affichage entre les deux faces», a précisé M. Berret.

Le 2 octobre, Le Soleil révélait que les faces est et ouest de l'horloge affichaient une différence de près de deux minutes. Une équipe de l'école d'horlogerie de Trois-Rivières avait tenté d'ajuster le tout, mais une minute de différence a perduré. D'où la nécessité de recourir à l'expertise de la maison Richard Mille qui a conçu cette pièce unique évaluée à 2,4 millions $ et offerte par la République et Canton du Jura pour le 400e anniversaire de Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer