Exclusif

David Weiser revient dans l'industrie du jeu

David Weiser et son frère Ron ont fondé... (fournie par Black Tie Ventures)

Agrandir

David Weiser et son frère Ron ont fondé la compagnie Black Tie Venture pour mettre au point un nouveau casino social qui aurait de grandes retombées à Québec. À droite, des captures d'écran du jeu Pink Martini Casino.

fournie par Black Tie Ventures

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pionniers de l'industrie du jeu vidéo, David et Ron Weiser reviennent à leurs premières amours. Parmi les fondateurs de Megatoon à Québec en 1992, le premier studio de jeu au pays, ils lancent aujourd'hui l'entreprise Black Tie Venture.

La nouvelle entreprise de développement de jeux sociaux devrait générer plus de 150 millions $ de revenus dans les trois premières années en plus d'injecter quelque 7,5 millions $ dans l'économie de Québec. Un investissement majeur par un studio indépendant.

«Ce casino social virtuel est mon plus gros projet depuis Megatoon», souligne David Weiser qui n'a pas perdu la vigueur du précurseur qu'il était dans le monde du jeu vidéo. «Dans la dernière année, nous avons monté le prototype et le modèle d'affaires qui a été validé par des tests effectués par de petits groupes.»

Bien que la concurrence existe dans le secteur des jeux sociaux, M. Wieser est convaincu que son casino percera le marché pour se classer rapidement dans le top 20 des jeux puisqu'il met au point un projet de niche. «Nous voulons transposer l'expérience du vrai casino dans le monde virtuel, mais en développant des connexions avec le monde réel», affirme-t-il.

«Nous voulons intégrer les tendances et l'entertainement qui fait la vie des casinos dans la deuxième phase de développement du jeu», continue-t-il en rappelant que les casinos à Las Vegas, ce sont aussi des lieux de spectacles et de magasinage. «Il est possible d'aller plus loin et de faire vivre des expériences en même temps dans le monde réel», avoue-t-il.

Si la première phase de ce casino social sera lancée en mars 2015, David Wieser affirme qu'il travaillera en partenariat avec des studios de jeux établis à Québec, d'une part parce qu'il ne veut pas monter tout un studio indépendant, mais d'autre part parce qu'il avoue que la collaboration avec les gens déjà en place ayant de l'expertise fait partie de ses valeurs. «Je veux faire affaire avec le talent local», insiste-t-il.

Il a aussi développé un partenariat d'affaires à Tel-Aviv, tout en étant en négociation avec un autre partenaire en Asie. Il estime que son jeu pourra s'exporter partout sur la planète, en commençant par le Canada, les États-Unis et l'Australie.

Son produit phare se nommera Pink Martini Casino, un jeu de casino social qui passera par Facebook et les appareils mobiles, téléphone ou tablettes, et pourquoi pas les montres intelligentes. Il est destiné aux femmes, lesquelles représentent 60 % du marché des jeux de casino sociaux. Plus encore, les statistiques démontrent que si les gens dépensent une dizaine de dollars par mois dans les jeux sociaux habituels, ils sont plus enclins à mettre environ 70 $ par mois dans les casinos sociaux.

«Nous mettons de grands efforts pour le look de notre jeu, poursuit-il. Nous envisageons différentes options pour améliorer les jeux bonis dans les parties de machines à sous [slot machines]», explique-t-il.

Parmi les plus lucratives

Il précise que les jeux sociaux de casino représentent 50 % des 20 applications les plus lucratives sur les plateformes Facebook et iOS. «On prévoit que l'industrie générera des revenus de 2,7 milliards $ cette année, ajoute M. Wieser. Un chiffre qui devrait s'élever à 4,2 milliards $ d'ici 2016. Notre prototype a déjà démontré sa capacité à suivre le rythme de l'industrie. Nous sommes convaincus que notre approche unique à l'égard de la progression et des récompenses dans nos jeux offrira aux joueurs et aux joueuses l'une des meilleures expériences de casino social actuellement offertes.»

Les deux frères ont pu mettre au point leur prototype grâce à quelques anges investisseurs. Ils ont lancé une nouvelle ronde de recherche de capital où ils espèrent récolter 1 million $ pour rendre le projet de casino social à terme pour le printemps 2015.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer