L'horloge du 400e n'est toujours pas réparée

Sous le regard des passants et des journalistes,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Sous le regard des passants et des journalistes, deux horlogers se sont affairés pendant de longues minutes, tentant d'ajuster le complexe mécanisme de l'horloge qui compte 5451 pièces.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Deux interventions des spécialistes de l'école d'horlogerie de Trois-Rivières ne seront pas venues à bout de l'imprécision de l'horloge Richard Mille installée dans les jardins de l'hôtel de ville de Québec. Le cadran ouest affiche toujours une minute de retard.

L'horloge Richard Mille a attiré son lot d'attention, jeudi, après que Le Soleil eut fait remarquer qu'elle n'affichait pas la même heure sur chacune de ses faces. Des spécialistes québécois chargés d'assurer l'entretien de l'horloge se sont présentés au chevet de l'imposante oeuvre, présentée comme une merveille de précision, qui a été offerte par le canton suisse du Jura pour le 400e anniversaire de Québec et installée récemment dans les jardins de l'Hôtel-de-Ville.

Sous le regard des passants et des journalistes, deux horlogers se sont affairés pendant de longues minutes, tentant d'ajuster le complexe mécanisme de l'horloge qui compte 5451 pièces. Quand ils sont finalement sortis de la cage de verre tempérée par une trappe camouflée dans le plancher, force a été de constater que les deux cadrans n'étaient toujours pas parfaitement synchronisés.

Un porte-parole de la Ville, qui assistait à la scène, a dû rappeler les responsables, qui sont revenus pour tenter leur chance une autre fois.

Ils ont cependant dû déclarer forfait après un autre essai. Pendant que le cadran affichait midi, au son des cloches de la cathédrale Notre-Dame, son vis-à-vis traînait la patte à 11h59...

Appel aux concepteurs

Les experts reviendront, a confirmé le porte-parole David O'Brien, demain ou la semaine prochaine. Entre-temps, ils devront aller chercher conseil auprès de ceux qui connaissent le mieux l'horloge : l'équipe de Richard Mille qui l'a conçue.

C'est le cadran est qui donne l'heure exacte, a-t-il expliqué M. O'Brien. La face ouest est censée être son exacte réplique. Le problème se situe visiblement dans le mécanisme qui doit assurer l'effet miroir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer