Coveo jugée plus visionnaire que Google

Le président du conseil et chef de la... (Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier)

Agrandir

Le président du conseil et chef de la direction de Coveo, Louis Têtu, se réjouissait mardi, des résultats de l'analyse de Gartner.

Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Plus visionnaire que Google et tout aussi capable de livrer la marchandise à ses clients. Voilà l'exploit que vient de réaliser Coveo, une entreprise technologique de Québec qui conçoit des engins de recherche et de consolidation de l'information interne destinés aux entreprises et aux organisations gouvernementales qui veulent améliorer la prestation de services à leur clientèle.

Cette consécration mondiale inattendue vient de Gartner, une firme américaine indépendante qui réalise régulièrement des recherches et des enquêtes dans le domaine des technologies de l'information.

Plus tôt cette semaine, Gartner publiait les résultats de son analyse portant sur la performance des principaux joueurs évoluant dans le marché des technologies de recherche pour les entreprises. Un marché est en pleine expansion, soit dit en passant. Il connaît une croissance annuelle de 11,2 %, selon Gartner. De 1,7 milliard $US en 2013, le marché mondial des technologies de recherche pour les entreprises pourrait atteindre 2,6 milliards $US en 2017.

À partir de critères permettant de mesurer la capacité des entreprises à concevoir et à livrer leur produit ainsi qu'à bien servir ses clients et d'évaluer sa vision et sa capacité d'innovation, Gartner classe les compagnies en quatre catégories. Il y a les visionnaires. Il y a les aspirants. Il y a les acteurs occupant un créneau particulier. Et il y a les leaders.

Et Coveo a réussi à faire sa place parmi les leaders avec Google, HP Autonomy et Perceptive Software, une unité d'affaires de la multinationale Lexmark International.

Au chapitre de la vision d'affaires, Coveo n'a pas son égal. En ce qui a trait à sa capacité à concevoir et à livrer son produit, la PME québécoise est nez à nez avec Google et derrière HP Autonomy et Perceptive Software.

«Il est plutôt rare qu'une entreprise de notre taille - près de 200 employés - se classe aussi bien contre des concurrents possédant des moyens et des ressources considérables», se réjouissait, mardi, le président du conseil et chef de la direction de Coveo, Louis Têtu.

Évidemment, c'est la fête au village dans les murs de Coveo.

«Cette reconnaissance va nous apporter beaucoup de crédibilité, car Gartner est une firme totalement indépendante qui bénéficie d'une très grande notoriété dans l'industrie des technologies de l'information. Tout le monde consulte ses travaux de recherche et ses analyses. Nous pouvons ainsi espérer nous faire inviter à participer à un plus grand nombre d'appels d'offres. Cette nouvelle va clairement contribuer à accélérer encore plus rapidement la croissance de l'entreprise.»

Sur les traces de Taleo

À ce chapitre, Coveo roule déjà sur la voie rapide. En 2013, elle a enregistré une croissance de 46 % de son chiffre d'affaires. Coveo compte maintenant sur 700 clients et prévoit embaucher 50 nouveaux professionnels en 2014, principalement à son siège social à Québec, mais à Amsterdam et à San Mateo, en Californie, où elle a étendu ses tentacules au cours des dernières années.

«Ce qui alimente notre croissance, c'est la fragmentation des nombreuses sources d'informations», a expliqué M. Têtu au Soleil. Croulant sous des montagnes de données non structurées dans des systèmes informatiques non intégrés, les entreprises et les gouvernements cherchent à consolider toutes ces données et à les rendre accessibles facilement et rapidement à ceux qui doivent les utiliser. Comme aux responsables des services à la clientèle des entreprises, par exemple, qui peuvent avoir accès en un seul clic au dossier complet d'un individu.

Pour bien faire comprendre toute la portée du classement de Gartner dans l'industrie des technologies de l'information, Louis Têtu le compare au prix décerné par la firme de recherche JD Power au meilleur véhicule de l'année en Amérique du Nord.

Les analystes de Gartner ont particulièrement apprécié la flexibilité et la précision offertes par les capacités de recherches de la technologie québécoise, la convivialité de ses solutions pour les utilisateurs et par la multitude d'options offertes aux clients. Un petit reproche : Coveo a peu de ventes en Asie.

Avant de joindre les rangs de Coveo en 2009, Louis Têtu avait cofondé Taleo Corporation en compagnie de Martin Ouellet. En 2012, la compagnie était vendue au géant Oracle pour la somme de 1,9 milliard $US. Elle avait 5000 clients et 1400 employés.

En 2011, au cours d'une entrevue accordée au Soleil, Louis Têtu se demandait si Coveo n'en viendra pas, un jour, à surpasser le succès de Taleo étant donné que cette dernière proposait des solutions pour le recrutement des talents et la gestion du rendement au sein des entreprises alors que Coveo conçoit des outils de consolidation de l'information destinés à un marché beaucoup plus large que celui du recrutement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer