Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés

La technologie permet non seulement de relier des... (Image tirée de l'étude d'IDC Canada)

Agrandir

La technologie permet non seulement de relier des composantes électroniques l'une à l'autre par la communication sans fil, mais elle devient un outil de croissance important pour les entreprises avec l'intelligence d'affaires par suite des analyses pour s'adapter au marché.

Image tirée de l'étude d'IDC Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le propriétaire d'un restaurant doit téléphoner à son fournisseur pour faire remplir sa grosse bonbonne de propane presque vide. Bientôt, la bonbonne connectée sur Internet donnera en temps réel le niveau du contenu. Lorsqu'elle atteindra le seuil critique, les informations seront envoyées en temps réel au fournisseur et directement au livreur pour qu'il passe effectuer la livraison. Tout sera intégré dans le processus d'affaires et les opérations pour optimiser les déplacements.

Ce n'est pas de la fiction, mais la réalité d'Internet des objets, ou des objets connectés, la phase 3 de l'évolution du Web, après celle du Web 2.0 et des réseaux sociaux. Il s'agit de l'évolution des connexions d'appareil à appareil, comme le détecteur d'incendie ou d'intrusion qui envoie une alerte à une centrale, mais où un humain doit traiter les données et prendre une décision.

La prochaine étape amène l'intervention d'un logiciel adapté aux besoins de l'entreprise. Il traite les données pour prendre les mesures en temps réel en fonction de paramètres établis : le camion est en panne, le mécanicien prend la route avec la pièce de rechange et la bonne position par GPS; la thermopompe cesse de fonctionner, le réparateur se rend à la bonne adresse; les coussins gonflables de l'auto sont déployés, police et ambulanciers sont avisés; l'usine a besoin de pièces pour le prochain quart de travail, la livraison est programmée et se fera à temps; tout cela s'effectue sans intervention humaine. Les applications sont nombreuses sans limites autres que l'imagination.

La technologie permet non seulement de relier des composantes électroniques l'une à l'autre par la communication sans fil, mais elle devient un outil de croissance important pour les entreprises avec l'intelligence d'affaires par suite des analyses pour s'adapter au marché.

Internet des objets amènera la transformation des modèles d'affaires pour améliorer les performances et l'efficacité des entreprises tout en permettant un service à la clientèle complètement différent, indique l'étude de l'International Data Corporation (IDC) effectuée pour TELUS au Canada. Cependant, si Internet des objets (IdO) représente un potentiel énorme, il est encore peu exploité par les entreprises canadiennes.

Martin Bélanger, directeur des ventes chez TELUS, précise que les dépenses pour le déploiement de l'IdO passeront de 5,6 milliards $ en 2013 à plus de 21 milliards $ par année à compter de 2018. Le nombre d'objets connectés passerait de 28 millions en 2013 à plus de 114 millions en 2018, ajoute l'étude IDC.

«L'Internet des objets, c'est déjà commencé, ajoute M. Bélanger, mais le phénomène va s'accélérer dans les prochaines années autant pour les consommateurs que pour les grandes entreprises. L'étude de l'IDC démontre que 6 % des moyennes et grandes entreprises utilisaient cette technologie en 2013. Il y a eu une hausse donnant de 7 % en 2014, mais dans les deux prochaines années, on ajoutera 30 % plus d'entreprises ayant adopté l'IdO pour un total de 43 % d'utilisateurs.»

L'étude note cependant que les entreprises canadiennes accusent un retard comparativement à ce qui se fait ailleurs. Même si au Québec, il y a de nombreux précurseurs dans le domaine des logiciels d'analyse des données des objets connectés, la mise en service des outils tarde à venir.

Sécurité et nouveau modèle d'affaires

Les transports publics, les livraisons juste à temps, la surveillance à distance de composantes fragiles ou de systèmes d'opération automatisée, sans compter tout ce qui peut toucher au monde médical, à la télésurveillance et à la domotique sont autant d'exemples permettant l'utilisation des objets connectés.

La connexion sans fil entre les objets amène le traitement des données dans l'infonuagique à cause du phénomène appelé le Big Data, car il y a trop de données à stocker et à traiter par une seule machine.

Martin Bélanger parle d'une proportion de 82 % des données transmises par la voie du sans-fil. Il faut donc des réseaux capables de gérer un grand flux de données et des centres de serveurs pour les stocker et les analyser.

Le processus implique alors la sécurité des informations transmises, d'une part pour que l'entreprise qui se sert de l'IdO ne perde pas son avantage concurrentiel, et d'autre part, pour protéger les données personnelles des clients.

Arrow Transportation Systems, une entreprise de camionnage et de distribution de Vancouver, a mis en oeuvre une solution pour surveiller les données d'emplacement, de mécanique et de sécurité des conducteurs.

Selon Mitchell Zulinick, chef de l'exploitation de l'entreprise, les économies sur l'essence ont été de 8 % dès la mise en service de la solution. Il affirme que les données recueillies en temps réel ont permis «d'offrir un meilleur service à nos clients et de faire assez d'économies directes pour que la solution se paye d'elle-même».

Tony Olvet, vice-président du groupe Recherche chez IDC Canada, estime que l'IdO ne fait pas qu'augmenter la productivité, il peut créer de tout nouveaux modèles d'affaires. «Malgré ses capacités transformatrices, la technologie n'est pas exploitée à son plein potentiel», mentionne-t-il. Pour lui, les chefs d'entreprise en quête d'avantages concurrentiels doivent entrer dans la parade pour réorganiser certaines de leurs activités. Autrement, ils seront en retard par rapport aux innovateurs mondiaux qui utilisent déjà de nouvelles applications dans leur organisation.

On peut obtenir l'étude complète en envoyant une demande en ligne à cette adresse: tinyurl.com/ngkrrqv 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer