Internet haute vitesse devient la norme au Québec

Du côté de l'équipement, l'étude montre une croissance... (Image tirée de l'étude NETendance 2013)

Agrandir

Du côté de l'équipement, l'étude montre une croissance dans l'utilisation des tablettes numériques alors que 27 % des foyers québécois en possèdent une, 12 % une liseuse électronique, et 42 % un téléphone intelligent.

Image tirée de l'étude NETendance 2013

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) Si la très grande majorité des foyers québécois (78 %) sont branchés à Internet, la dernière étude NETendance du CEFRIO note que la haute vitesse est devenue la norme pour 99 % des foyers en 2013, une hausse de 5 % par rapport à 2012.

Seulement 5,2 % des internautes ne sont pas branchés à Internet à leur domicile, ajoute le document en précisant que cela est «essentiellement le fait des 75 ans et plus, dont 38,2 % utilisent Internet sans être branchés à leur domicile».

En même temps, il y a une hausse importante du nombre moyen d'heures passées sur Internet à partir d'un appareil mobile, soit de 2,9 heures en 2012 à 5,1 heures en 2013. 

«Les internautes de 18 à 24 ans sont ceux qui passent plus de temps sur Internet [28 heures], particulièrement sur un appareil mobile

[9 heures], révèle l'étude. 

Les 35-44 ans sont le groupe d'internautes qui naviguent le plus à partir d'un ordinateur de table. 

Quant aux 55 ans et plus, ils forment le groupe d'âge qui passe le moins de temps sur Internet, et ce, peu importe la plateforme utilisée.» Toutefois, le revenu n'aurait pas d'influence sur la durée d'utilisation d'Internet.

Les tablettes

Du côté de l'équipement, l'étude montre une croissance dans l'utilisation des tablettes numériques alors que 27 % des foyers québécois en possèdent une, 12 % une liseuse électronique, et 42 % un téléphone intelligent.

De même, dans les foyers québécois, l'ordinateur portable est plus populaire, avec un taux de

60 %, incluant les miniportables, que l'ordinateur de table avec 52 %. «Si 4,5 % des répondants disposent à la maison de ces trois appareils, 46,7 % des foyers québécois n'en ont aucun», ajoute le document.

L'enquête note aussi que les Québécois «utilisent Internet de manière active près de 20 heures par semaine, toutes plateformes confondues». Ce sera en moyenne neuf heures sur un ordinateur de bureau, sept heures sur un portable et cinq heures sur un appareil mobile, indique-t-on. 

Pour ce qui est du divertissement, deux foyers québécois sur trois possèdent un téléviseur haute définition, une augmentation de 11 % en deux ans. Les consoles de jeu font toujours partie de l'équipement, mais l'étude note une stagnation à 42 % depuis 2010. Les enregistreurs numériques personnels prennent plus de place, passant de 17,2 % en 2010 à 31,9 % en 2013.

Rapportant une étude de la firme IDC, l'étude souligne que plus de tablettes que d'ordinateurs seront vendues dès 2015. Selon IDC, «sur les 1,7 milliard d'appareils intelligents et connectés [ordinateurs, tablettes et téléphones intelligents] qui seront vendus en 2014 dans le monde, seuls 300 millions seront des ordinateurs. Les pays émergents représentent le plus gros débouché, avec près des deux tiers des appareils expédiés, les pays du BRIC en particulier [Brésil, Russie, Inde et Chine] recevant à eux seuls plus d'un appareil sur trois».

Les résultats complets sont à cette adresse: http://cefr.io/equipement

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer