La télévision et les ordinateurs sont là pour rester

L'ordinateur personnel traditionnel continuera d'être l'appareil principal pour... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

L'ordinateur personnel traditionnel continuera d'être l'appareil principal pour le travail et les jeux, même si les ventes de tablettes électroniques et de supertéléphones sont en forte croissance.

Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) Ce n'est pas demain la veille qu'on assistera à la mort des ordinateurs personnels ou à la disparition de la télévision telle qu'on la connaît, du moins pas en 2013, selon les 10 prévisions de la firme Deloitte dans le monde des technologies, des médias et des télécommunications (Prédictions TMT) rendues publique ce matin à Toronto.

Par contre, la sécurité des mots de passe est plus problématique. Alors que l'on croyait que les mots de passe complexes étaient sécuritaires, Deloitte prédit que 90 % des mots de passe programmés par les utilisateurs seront susceptibles d'être piratés en quelques secondes à cause de «l'émergence de matériel informatique et de logiciels avancés», explique Duncan Stewart, directeur de la recherche de Deloitte Canada, et coauteur des Prédictions TMT pour 2013.

Selon François Sauvageau, associé du groupe TMT, les pirates s'attaquent aux bases de données contenant les mots de passe. Les gestionnaires de ses bases de données devront trouver des contre-mesures contre le piratage. Et il faut songer à ajouter d'autres méthodes d'authentification comme la carte à puce ou la biométrie (empreinte digitale ou de l'iris de l'oeil).

La télévision

Ceux qui croyaient que la télé était à l'agonie vont déchanter, car les abonnés ne débrancheront pas l'appareil dans la prochaine année. Il y a toujours une croissance des abonnements et Deloitte prédit que plus de 99 % des abonnés nord-américains à la télévision continueront de l'être. Notamment, pour des «évènements sportifs en direct, des nouvelles, la téléréalité et des séries dramatiques ou des comédies en première diffusion, qui ne sont généralement pas offertes par les tiers qui fournissent des services de vidéo via l'utilisation d'une interface dédiée», souligne Deloitte.

Les nouveaux appareils télévisés de la technologie 4K (quatre fois plus de pixels que le HD) se tailleront une place sur le marché avec le temps, mais la technologie des distributeurs de signal devra être adaptée. Il devra y avoir de nouvelles normes pour le HDMI et le contrôle de la bande passante. Le coût de la mise à niveau pour les diffuseurs serait de 10 à 15 millions $ par chaîne. Un film de deux heures selon la technologie 4K prend environ 300 gigaoctets, indique François Sauvageau, alors que le Blu-ray occupe 7,9 Go. Deloitte prédit aussi que deux des trois services d'interfaces dédiées (OTT) d'émissions de télévision et de films seront probablement offerts par les radiodiffuseurs et les distributeurs existants.

Les ordinateurs

Selon les prédictions, l'ordinateur personnel traditionnel continuera d'être l'appareil principal pour le travail et les jeux, même si les ventes de tablettes électroniques et de supertéléphones sont en forte croissance. «Pour tout employé qui doit créer du contenu ou entrer des données, le PC traditionnel est un appareil beaucoup plus pratique», précise le groupe de recherche de Deloitte. «Et plus de 90 % des jeunes considèrent leur ordinateur portable comme leur appareil principal.»

Malgré cela, on ne croit pas que la formule d'apporter son propre appareil en entreprise devienne une norme, même si «plus de 50 % des entreprises Fortune 500 accueilleront la tendance. On le fera pour motiver les employés, mais il faudra des lignes directrices claires sur la confidentialité et la sécurité».

Du côté de la publicité pour les tablettes et les téléphones, jusqu'à maintenant confondue pour les deux plateformes, elle sera divisée pour s'adapter à la taille des zones d'affichage des appareils «afin d'exploiter les forces de chaque appareil et suivre leur utilisation par le consommateur».

Quant aux portails de financement participatif (crowdfunding), même si Deloitte reconnaît qu'ils représentent des risques, «ils vont recueillir 3 milliards $ pour l'année à venir, une augmentation de 100 % par rapport à 2011».

Si les réseaux sociaux d'entreprise font partie des outils, selon Deloitte, ce n'est pas encore une panacée. On note que seulement un tiers des employés inscrits iront consulter du contenu une fois par semaine ou plus, et 40 % des inscrits publieront un message sur le réseau social d'entreprise en général une fois par mois.

Réseaux cellulaires

Et il y aura congestion sur les réseaux cellulaires, même si une part plus grande de la bande de fréquences sans fil devrait être rendue disponible dans plusieurs marchés pour 2013. Selon Deloitte, la forte demande se traduira par un épuisement accru du spectre dans les zones urbaines du Canada causant un ralentissement de la vitesse, parfois des incapacités à accéder aux réseaux ou l'interruption des appels et des séances de transmission de données.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer