IBM prévoit des ordis plus «sensés»

Le monde est à l'aube de l'ère où des ordinateurs posséderont à leur manière la... (Photothèque le soleil)

Agrandir

Photothèque le soleil

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) Des ordinateurs qui apprennent selon les mêmes sens que les humains, c'est ce que prévoit IBM comme développement technologique par des innovations capables de bouleverser la vie et les façons de travailler dans les cinq prochaines années.

Selon IBM, le monde est à l'aube de l'ère ou des ordinateurs vont posséder à leur manière la vue, l'odorat, le toucher, le goût et l'ouïe grâce à l'optimisation de divers capteurs.

Ces idées proviennent de milliers d'employés de la firme. Ce sont des biologistes, des ingénieurs, des mathématiciens et des médecins des différents laboratoires de recherche un peu partout dans le monde. D'ailleurs, IBM n'est pas à ses premiers pas dans les innovations, puisqu'elle a conçu le superordinateur Watson, capable de gagner contre les humains dans le jeu télévisé Jeopardy.

IBM affirme que la nouvelle génération de machines sera dotée de facultés d'apprentissage, d'adaptation et de perception et commencera à appréhender le monde tel qu'il est. Toutefois, l'humain sera toujours au centre des décisions, soutient-on, car «ces aptitudes sensorielles vont nous aider à mieux comprendre les choses, à être productifs et à réfléchir, mais elles ne vont pas réfléchir à notre place».

Pour Bernie Meyerson, actionnaire d'IBM et vice-président en matière d'innovation, «l'assistance des systèmes informatiques cognitifs nous aidera notamment à mieux décoder les questions complexes; d'être au courant des dernières nouvelles; de prendre des décisions plus éclairées; de jouir d'une meilleure santé, d'une vie plus confortable et plus riche, et de franchir toutes sortes de barrières, dont celles des langues, de la distance, des coûts ou de l'inaccessibilité».

Chez IBM, on estime donc que les ordinateurs sont capables d'imiter le cerveau humain au moyen d'interactions multisensorielles. Voici donc les prévisions selon les cinq sens qui viendraient modifier notre relation avec le monde.

? Le toucher : des écrans à sensations tactiles.

«Les scientifiques d'IBM bonifient l'expérience des achats en ligne en ajoutant la sensation tactile aux téléphones portables, grâce des logiciels commerciaux qui utilisent des technologies tactiles et infrarouges. Les consommateurs pourront "sentir" la texture d'un tissu ou d'un produit en effleurant du doigt l'écran de leur appareil.»

? La vue : des pixels qui valent mille mots.

«Des systèmes seront en mesure de regarder et de reconnaître des données visuelles comme des photos en ligne, des images de diagnostic médical et des vidéos de caméras de circulation, pour trouver un sens à partir des pixels et commencer à les appréhender d'une manière semblable à celle dont les humains regardent et interprètent une photo.»

? L'ouïe : des ordinateurs qui entendent ce qui compte.

«La pression et les fréquences sonores de toutes les amplitudes, de même que les vibrations vont être reconnues et utilisées pour prédire la chute d'un arbre ou l'imminence d'un glissement de terrain. Des machines vont traduire les balbutiements d'un bébé pour permettre aux parents de comprendre si l'agitation de leur nourrisson signifie la faim, la fatigue ou la douleur.»

? Le goût : des papilles gustatives numériques pour une assiette plus intelligente.

«Délicieux et santé feront bon ménage grâce à un nouveau type de système informatique conçu pour la créativité. Une machine qui perçoit les saveurs va déterminer la structure chimique précise des aliments et la raison de nos penchants naturels vers certains goûts. Cela va dans un premier temps, rendre les aliments santé plus savoureux, et dans un deuxième temps créer un effet de surprise en suggérant des mariages d'aliments inédits et réellement conçus pour optimiser notre expérience des goûts et des saveurs.»

? L'odorat : des ordinateurs qui ont du flair.

«Le téléphone portable va détecter avant vous si vous êtes en train de contracter un rhume ou une autre maladie en analysant les millions de molécules dans votre haleine. Les ordinateurs vont "sentir" les produits chimiques dans les environnements urbains pour surveiller les niveaux de pollution, ou bien analyser la condition des sols des plantations des agriculteurs. Des systèmes de capteurs simples prendront des mesures à la molécule près.»

Ce cinq sur cinq annuel s'appuie sur les tendances du marché et de la société, ainsi que sur les technologies émergentes des centres de recherche d'IBM.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer