Frima coproduira une série animée pour enfants avec des Coréens

Frima et Eyescream coproduiront Détective Arki, une série...

Agrandir

Frima et Eyescream coproduiront Détective Arki, une série de 52 épisodes de 10 minutes chacun.

Partager

Sur le même thème

(Québec) Frima Studio aura bientôt sa propre série animée pour enfants à la télévision. L'entreprise de Québec vient de signer une entente de coproduction avec le studio sud-coréen Eyescream pour vendre les aventures de Détective Arki partout sur la planète.

Nathen Byungsun Choi, directeur général et fondateur d'Eyescream,... (Le Soleil, Steve Deschênes) - image 1.0

Agrandir

Nathen Byungsun Choi, directeur général et fondateur d'Eyescream, et Steve Couture, président-directeur général de Frima

Le Soleil, Steve Deschênes

«On est convaincu que cette série saura intéresser les télédiffuseurs canadiens, américains, européens et asiatiques», a indiqué jeudi le grand patron de Frima Studio, Steve Couture.

Frima, qui pour l'occasion injecte tout près de 10 millions$ dans l'aventure, va produire 52 épisodes (10 minutes chacun) au cours de la prochaine année dans ses studios de Québec. Une quarantaine d'employés veilleront à porter à l'écran (et à scénariser) cette série dont les personnages ont été pensés par les créateurs d'Eyescream.

Le grand patron d'Eyescream était d'ailleurs à Québec hier pour cette annonce réalisée à l'occasion de l'évènement Cartoon Connection Canada. «Nous avons choisi Frima parce que c'est un partenaire idéal pour développer cette série à l'international», a indiqué Nathen Byungsun Choi.

La série de divertissement, qui s'adresse à un public âgé de cinq à huit ans, met en vedette des personnages vivant sur une île remplie de déchets. Les personnages seront confrontés à différents concepts et thèmes environnementaux.

Une production transmédias

Pour Frima, la production d'une série télé jeunesse n'est d'ailleurs que la pointe de l'iceberg. «On veut faire de Détective Arki une production transmédias», a fait savoir son président.

Frima prévoit déjà une déclinaison de la série pour des jeux vidéo et des jeux sur le Web, des applications pour téléphones intelligents et pour tablettes.

Le patron d'Eyescream parle de son côté de produits dérivés comme des jouets à l'effigie des personnages de la série et des fiches éducatives.

D'ici là, Frima espère séduire un télédiffuseur canadien pour la mise en ondes au pays quelque part en 2014. Des pourparlers avec des gros joueurs de la télévision seraient déjà en cours, a-t-on appris hier.

Par la suite, Frima et Eyescream ont l'intention de commercialiser la série sur la scène internationale. «On aimerait vendre cette série dans plus de 100 pays», a laissé entendre M. Couture.

Cette entente de partenariat se voulait de la musique aux oreilles du coproducteur de Cartoon Connection Canada, Louis Leclerc, qui a réuni à Québec cette semaine plus de 150 professionnels du divertissement et de l'animation. «C'est le but d'un tel évènement, a-t-il rappelé hier. Les gens de l'industrie viennent ici pour se rencontrer, se parler et signer des contrats.»

Présenté à Québec depuis deux ans, Cartoon Connection Canada sera de retour dans la capitale l'an prochain et en 2014.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer