rara.com, la musique en ligne en Amérique du Nord

Un nouveau joueur vient de se pointer le nez dans le monde de la musique en... (rara.com)

Agrandir

rara.com

Partager

(Québec) Un nouveau joueur vient de se pointer le nez dans le monde de la musique en ligne, rara.com, non pas pour vendre des titres musicaux comme le font iTunes Store et les autres, mais un système de diffusion illimitée de pièces musicales avec un abonnement de départ à 0,99 $ par mois pour une période d'essai de trois mois, puis à 4,99 $ par mois par la suite.

Pour l'utilisation sur le Web et sur un appareil mobile, le prix est de 1,99 $ pour les trois premiers mois et il grimpera à 9,99 $ par la suite.

C'est un peu comme l'abonnement à la radio par satellite, mais uniquement pour la musique de son choix, sans autre programmation que les propres champs d'intérêt de l'abonné qui peut écouter quelque 18 millions de titres.

L'entreprise rara.com, basée au Royaume-Uni, a annoncé la semaine dernière le développement de son service dans six nouveaux pays et régions (Mexique, Brésil, Hong Kong, Taiwan, Afrique du Sud et Portugal), 10 mois après son lancement initial en Europe et en Amérique du Nord. Bien que le service existe depuis une dizaine de mois, il n'est pas encore très connu au Québec.

En même temps, on a effectué le lancement de nouvelles applications pour Windows 8, iPhone, iPad et iPod touch, ainsi qu'un service Web et une application Android actualisés.

Avec l'ajout du service pour sept nouveaux pays, rara.com est présent dans 27 pays, avec 18 millions de titres, à la suite de la signature avec des milliers de labels indépendants par l'entremise de l'agence mondiale de droits Merlin et des principaux distributeurs numériques indépendants : The Orchard, INgrooves Fontana, Believe Digital et VidZone Digital Media.

Par courriel, Le Soleil a demandé quels avantages pouvaient avoir un abonnement à 5 $ par mois alors qu'on peut acheter une chanson de son choix pour 0,99 $ ou un album pour 10 $ ou moins parfois.

Nick Massey, le pdg de rara.com répond : «Avec iTunes, vous payez environ un dollar par titre téléchargé, tandis que vous pouvez essayer et obtenir un accès illimité à des millions de titres pour seulement 0,99 $ par mois, les trois premiers mois. Si vous êtes un grand amateur de musique, c'est vraiment une bonne affaire, car vous dépenseriez au moins 10 $ pour acheter un seul album sur iTunes. Rara est un service d'écoute en ligne de haute qualité ce qui signifie que vous ne serez ni interrompu par des publicités, ni limité à la quantité de titres ou le nombre de fois que vous écoutez un titre.»

Il y a des titres francophones, car après quelques morceaux de Pink Floyd, j'ai pu écouter quelques pièces de Catherine Major, Jorane, Sylvain Lelièvre et même Les Yankees en version symphonique de Richard Desjardins, mais pas L'existoire. D'ailleurs, plusieurs nouveautés en français n'étaient pas offertes, notamment les disques de Lisa LeBlanc, d'Ingrid St-Pierre ou de Brigitte Boisjoli, et pas grand-chose de Coeur de Pirate pour ne nommer que ces chanteuses.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer