• Le Soleil > 
  • Affaires > 
  • Techno 
  • > Que du Microsoft pour les députés: un moratoire du Conseil du trésor ignoré 

Que du Microsoft pour les députés: un moratoire du Conseil du trésor ignoré

La semaine dernière, l'Assemblée nationale a publié un... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La semaine dernière, l'Assemblée nationale a publié un addenda dans lequel on précise que «l'orientation technologique retenue est MS Office Pro 2010 et Windows 7».

Photothèque Le Soleil

(Québec) Ignorant un moratoire que vient de décréter le Conseil du trésor sur tout renouvellement de licences Microsoft dans l'État québécois, l'Assemblée nationale va de l'avant avec un appel d'offres, exclusivement réservé à Microsoft, pour équiper tous les députés et leur personnel.

À compter d'avril 2014, Microsoft cesse tout support du système Windows XP. Le Bureau du dirigeant principal de l'information (DPI), au Conseil du trésor, estime que 400 000 postes de travail devront «migrer» vers des versions plus récentes de Windows et de Microsoft Office. À 2000 $ par poste, on évalue la dépense à près de 800 millions $.

Devant l'ampleur de ces coûts, le DPI a demandé, au début de novembre, à tous les ministères et organismes de suspendre, jusqu'à février prochain, toute opération de migration. D'ici là, un groupe de travail interministériel doit voir à proposer des moyens de réaliser des économies.

En septembre, la Direction des ressources financières, de l'approvisionnement et de la vérification de l'Assemblée nationale avait lancé un appel d'offres public pour un système de «Gestion des activités des députés» (GAD), afin d'informatiser la gestion des cas de circonscription et des subventions. Le système doit desservir 500 personnes, incluant les 125 députés et leur personnel de soutien.

Mais voilà que la semaine dernière, l'Assemblée nationale a publié un addenda dans lequel on précise que «l'orientation technologique retenue est MS Office Pro 2010 et Windows 7». La date d'échéance de l'appel d'offres a alors été reportée au 14 décembre.

Plateformes différentes

Québec écarte donc de l'appel d'offres tout fournisseur dont les produits utilisent une plateforme différente, comme Apple ou Linux, ainsi que les propositions reposant sur les suites OpenOffice, qui fonctionnent pourtant très bien sur la plateforme Windows.

La députée de Taillon du Parti québécois, Marie Malavoy, porte-parole de l'opposition officielle en matière de recherche et développement, se dit estomaquée par la nouvelle. En effet, elle avait elle-même proposé, en juin 2010, au Bureau de l'Assemblée nationale de réaliser un projet-pilote en logiciels libres.

«Je suis très troublée, car j'avais compris qu'on allait garder Microsoft pour l'administration, et faire de ce GAD le projet-pilote.»

Elle cite le rapport publié par les responsables des services informatiques, qui proposent «que ce projet [Gestion des activités des députés], devienne le projet-pilote, si la solution jugée la meilleure appartient au monde du libre...»

Mais tout repose sur ce dernier «si». En effet, même si la politique-cadre sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles, mise en place par le Conseil du trésor, prévoit l'analyse de l'option logiciels libres, cette analyse se fait AVANT l'appel d'offres.

«Je croyais qu'on laissait une chance aux logiciels libres de se faire valoir dans le processus, observe Mme Malavoy, mais si vous les écartez avant même de commencer, ça ne fait plus aucun sens!» Lors de ses échanges avec le Bureau de l'Assemblée nationale, ajoute-t-elle, on avait conclu que le système GAD se prêterait bien à un projet-pilote de logiciels libres. «Il faut une clientèle restreinte, homogène, on n'est que 125 députés quand même, pas 5000.»

Il y a des députés qui ne demandaient pas mieux que de faire la démarche, poursuit la députée, surtout que les logiciels libres peuvent être modifiés de façon à les adapter à des besoins particuliers de certaines circonscriptions.

«Je ne sais pas comment s'est prise cette décision, je ne comprends pas ce qui a pu se passer.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer