Exclusif

G7 et Fournier choisies pour le convoyeur du Port de Sept-Îles

Québec vise que le convoyeur, long de 307... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Québec vise que le convoyeur, long de 307 mètres et capable de manutentionner 10 000 tonnes de minerai ou boulettes de fer à l'heure, soit livré au début de l'automne.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>

(Québec) La stratégique Pointe-Noire grouillera bientôt de travailleurs et ils seront en partie de Sept-Îles. Québec confie la construction de l'attendu convoyeur, reliant ses nouveaux actifs au quai multiusager du Port de Sept-Îles, à la coentreprise formée du groupe septilien G7 et de Fournier de Thetford Mines.

Le coup d'envoi des travaux, qui dynamiseront l'économie ralentie par le marché du fer, est souhaité depuis plusieurs semaines dans la région. L'État a provisionné 15 millions $ pour brancher ses installations de Pointe-Noire, achetées en mars 2016, à celles du quai multiusager, construit pour 220 millions $ et qui n'a pas encore servi. 

Une poignée d'entreprises et de consortium, dont des entreprises régionales, avaient été invitées à soumissionner, révélait Le Soleil en avril. La Société du Plan Nord et la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire avaient d'ailleurs promis que le contrat ne serait pas donné que sur la base du «simple coût», mais aussi en fonction des retombées locales. 

Jeudi, Le Soleil n'a pu confirmer la valeur du contrat ni le nombre d'emplois que les travaux généreront. Le début des travaux serait néanmoins imminent puisque Québec vise que le convoyeur, long de 307 mètres et capable de manutentionner 10 000 tonnes de minerai ou boulettes de fer à l'heure, soit livré au début de l'automne. 

Les sociétés Champion, qui cherche à redémarrer la mine du lac Bloom à Fermont, et Tata Steel Minerals Canada, qui elle exploite le gisement DSO à Schefferville, sont partenaires de la société en commandite créée par l'État avec l'acquisition des actifs de la Pointe-Noire, une plaque tournante pour le Plan Nord. 

Les deux minières sont aussi sur la liste des cinq sociétés à avoir payé la moitié de la facture du quai multiusager, livré en 2015. La construction du convoyeur permettra enfin d'inaugurer la nouvelle installation maritime. C'est Tata Steel qui devrait le faire quelque part à l'automne. 

Le Groupe Industries Fournier «se spécialise dans l'installation de divers types équipements miniers». L'entreprise «multidisciplinaire» G7 est bien connue à Sept-Îles, notamment pour son expérience dans la grande industrie.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer