Sept pêcheurs punis pour avoir livré leurs crevettes à Terre-Neuve

Réginald Cotton pourrait perdre sa garantie de prêt... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Réginald Cotton pourrait perdre sa garantie de prêt du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) parce qu'il livre ses crevettes à Terre-Neuve.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-au-Renard) Québec retire ses garanties de prêts ou menace de le faire à sept pêcheurs qui ont livré de la crevette aux usines de Terre-Neuve plutôt qu'au Québec. Pourtant, dans le cas de deux crevettiers, le ministre Pierre Corbeil avait financé et défendu leur stratégie de vendre leurs prises à Terre-Neuve.

En 2011, Réginald et Dan Cotton (père et fils) et Vincent Dupuis, de Rivière-au-Renard en Gaspésie, achètent les permis de quatre collègues pour aller pêcher la crevette au nord-est de Terre-Neuve. Ils achètent le Meridian 66, un navire adapté à leurs ambitions.

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation à l'époque, Pierre Corbeil, se déplace pour annoncer des subventions de 1,29 million $ et des garanties de prêts de 4,55 millions $ à l'entreprise. Questionné par les journalistes, le ministre défend l'intention des pêcheurs de débarquer à Terre-Neuve. 

«Il faut garder un pied dans les eaux de Terre-Neuve parce que dans l'avenir, les pêcheurs québécois pourraient aller y pêcher d'autres espèces», dit alors M. Corbeil. Livrer en Gaspésie, «techniquement, ce n'est pas faisable. Il y aurait une perte de qualité et de prix», ajoute-t-il.

C'était le 15 décembre 2011. Aujourd'hui, le ministère menace de retirer sa caution sur le prêt du Meridian 66, justement parce que le capitaine livre sa cargaison à Terre-Neuve. Difficile de choisir pire moment, croit Réginald Cotton. Au nord-est de Terre-Neuve, où son navire pêche, les captures autorisées de crevette ont été divisées par huit depuis 2009.

Quand il a acheté son navire, M. Cotton disposait d'un quota de 1,85 million de livres de crevette. Il lui reste 500 000 livres. «J'ai perdu mes culottes dans la morue. J'ai investi 10 fois plus dans la crevette, et je suis en train de le perdre», dit-il.

Impossible de livrer sa crevette à Rivière-au-Renard, trop éloignée de sa zone, dit M. Cotton. «Ça prend 35 heures pour y aller quand il fait beau. On va perdre la courte fenêtre où on peut prendre de la crevette.»

M. Cotton estime que son cas est particulier, mais que retirer leur caution aux autres entreprises de pêche concernées est une mauvaise idée. «Comment ils vont faire pour obliger ces pêcheurs à livrer à Rivière-au-Renard s'ils n'ont plus de caution et que le prix est bien meilleur à Terre-Neuve?»

Différence de prix

L'an dernier au Québec, les crevettiers ont reçu 1,31 $ la livre en moyenne au débarquement. Pendant ce temps, Terre-Neuve payait 1,55 $ la livre et les provinces maritimes, 1,26 $ la livre, selon des données compilées par Pêches et Océans Canada.

Pierre-Marc Dufresne, à qui le ministère a révoqué sa caution, estime plutôt la différence à 65 % en faveur de Terre-Neuve. Ce pêcheur livre toute sa crevette dans la province voisine et accuse Québec d'avoir un parti pris en faveur des usines. «Le ministère a juste à dire que passé 10 % de différence de prix, on peut livrer où l'on veut», croit M. Dufresne. 

Le pêcheur a réorganisé son prêt sans le ministère. Selon nos informations, c'est le cas de trois autres détenteurs de permis, qui avaient livré un seul voyage à Terre-Neuve en début de saison 2016.

Le MAPAQ n'était pas prêt à donner sa version des faits mardi. Le Québec compte quatre usines de transformation de crevettes, toutes en Gaspésie.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer