Prelco investit 8 M$ dans sa croissance

L'usine de Prelco à Rivière-du-Loup... (fournie par Prelco)

Agrandir

L'usine de Prelco à Rivière-du-Loup

fournie par Prelco

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sainte-Anne-des-Monts) Le manufacturier de vitrages Prelco, dont le siège social est situé à Rivière-du-Loup, investit 8 millions $ pour acquérir de nouveaux équipements et en moderniser d'autres. Ces investissements lui permettront d'élargir son marché et de créer une trentaine de nouveaux emplois.

L'entreprise bas-laurentienne a obtenu 5 millions $ sous forme de prêts d'Investissement Québec et une subvention non remboursable de 250 000 $ accordée par le gouvernement du Québec. L'annonce en a été faite lundi avant-midi par la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, et du ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour.

Le projet d'expansion comporte deux volets. «Le premier volet consistait à acheter une fournaise de haute technologie pour tremper du verre énergétique de grande dimension, qui va nous aider à ouvrir des marchés additionnels parce que les architectes vont de plus en plus vers des grandeurs de verre de plus en plus importantes», précise le premier vice-président exécutif de Prelco, Yvan Thibault, pour justifier les investissements de son entreprise.

«La deuxième partie du projet est pour moderniser notre ligne à tailler automatique et notre ligne d'unité à sceller automatique à Rivière-du-Loup et en implanter une nouvelle à notre usine de Montréal puisque tout ce qui se fait là se fait manuellement, poursuit-il. Ça va nous aider à augmenter notre capacité de production et à pouvoir satisfaire nos clients plus rapidement.» La fournaise à tremper est en fonction depuis l'été dernier, alors que la deuxième phase du projet sera mise en place en janvier.

Sur la trentaine de nouveaux employés, les trois quarts seront affectés à l'usine de Rivière-du-Loup, alors que l'autre portion le sera à la manufacture de Montréal.

Marchés américains

Les marchés de Prelco s'étendent principalement de Toronto à Halifax, mais aussi aux États-Unis et en Nouvelle-Angleterre. Ces marchés se déclinent en deux axes, soit le domaine architectural qui représente 65 à 70 % de sa clientèle. La balance du marché se trouve dans le secteur industriel, soit surtout les entreprises de fabrication d'autobus, de trains de banlieue et d'engins militaires. L'entreprise a notamment manufacturé le vitrage du métro de Montréal et les autobus de Prévost Car. 

Prelco est également présente dans le marché de la construction. Le vitrage du Centre Vidéotron de Québec et de la Tour des Canadiens de Montréal provient de l'entreprise de Rivière-du-Loup.

En plus de son usine et de sa vitrerie de Rivière-du-Loup, Prelco possède des usines à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, à Princeville, à Montréal et à Belleville, en Ontario. L'entreprise compte quelque 500 employés, dont 400 au Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer