La Pignoronde renaît en condos

Les architectes de CCM2, une firme de Québec,... (Image CCM2)

Agrandir

Les architectes de CCM2, une firme de Québec, ont travaillé la transparence avec une abondante fenestration. Les unités offriront de 2 à 4 chambres, et celles du dernier étage proposeront aussi une mezzanine.

Image CCM2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Il aura fallu plus de temps que prévu, mais c'est maintenant assuré : La Pignoronde, à Baie-Saint-Paul, renaîtra. La compagnie Norplex, qui avait acheté en 2011 l'emblématique auberge à l'entrée du village charlevoisien, présente aujourd'hui son projet final de condominiums de villégiature.

«Les beaux endroits prennent du temps à développer», soutient Yves Doyon, président de Norplex. «Développer en région, c'est quelque chose d'exceptionnel pour notre entreprise, mais le site de La Pignoronde est exceptionnel. Ça m'a sauté en pleine figure la première fois que j'y ai mis les pieds», raconte-t-il.

Norplex a acheté l'auberge La Pignoronde avec la «ferme intention de la démolir et de la remplacer par un projet plus actuel, avec beaucoup plus d'envergure». Or, les premières ébauches de projets se sont heurtées à un règlement de la MRC qui vise à préserver une zone boisée le long de la route 138. «Ça nous a fait revoir complètement notre concept, pour le mieux, je dirais, parce que ça nous a permis d'arriver avec un projet qui m'emballe totalement. Je suis sans réserve, c'est le plus beau projet qu'on pouvait faire sur ce site-là», argue M. Doyon.

Unités traversantes

La première phase, maintenant en vente, est constituée d'un grand bâtiment de quatre étages, rassemblant 44 grands condominiums de 1200 à 1600 pieds carrés. Le plan a été conçu de façon à ce que toutes les unités soient traversantes et profitent d'une même vue sur le fleuve, L'Isle-aux-Coudres et Baie-Saint-Paul. La fenestration est maximale et chaque condo sera doté d'un foyer et d'une terrasse. «Tout est pensé en fonction de la vue, pour que les gens puissent en profiter durant les quatre saisons», poursuit Yves Doyon. 

L'architecture en flèche, oeuvre de la firme CCM2, est «inspirée de la verticalité du terrain, avec tous les arbres qui sont autour». Après le noyau principal de cette première phase, Norplex prévoit huit autres immeubles de six condos bâtis en hauteur, toujours avec cette préoccupation de la vue.

M. Doyon a choisi de conserver l'ancien nom du domaine, par «respect pour les gens de la place», qui ont fréquenté durant de nombreuses années l'ancienne auberge et son restaurant. «La Pignoronde éveille de beaux souvenirs», plaide-t-il. 

Selon lui, le développement vient répondre à un besoin complémentaire à celui de l'hébergement déjà offert dans la région. Même si les propriétaires pourront au besoin opter pour les services d'un gestionnaire de location à court terme, «il ne s'agit pas d'un développement de condotels», avertit le promoteur.

«C'est un produit unique qu'on offre dans la région», soutient-il. Les gens veulent de plus en plus profiter d'un endroit de villégiature, sans l'entretien normalement associé à la possession d'un chalet, constate M. Doyon. Avec sa piscine intérieure, son aire commune et sa salle de réception, la nouvelle Pignoronde intéressera ce public, pense-t-il.

La Pignoronde

  • Valeur totale du projet: 34 millions $
  • Emplacement: route 138, Baie-Saint-Paul
  • Coût des condos: de 350 000 à 500 000 $
  • Livraison: hiver 2017-2018
  • Informations: pignoronde.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer