Les officiers du Bella Desgagnés en grève?

Pour les services essentiels, le Bella Desgagnés desservirait,...

Agrandir

Pour les services essentiels, le Bella Desgagnés desservirait, à partir de Rimouski, les localités de Port-Menier, La Romaine, Harrington Harbour (photo), Tête-à-la-Baleine, La Tabatière et Saint-Augustin. Pour la durée du conflit, le bateau n'accostera pas à Havre-Saint-Pierre, Natashquan et Kegaska, alors qu'il s'arrêtera seulement une semaine sur deux à Sept-Îles et Blanc-Sablon.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Si rien n'a changé dans les dernières heures, la douzaine d'officiers de navigation de l'entreprise Relais Nordik, qui assure la desserte maritime des villages isolés de la Basse-Côte-Nord avec le Bella Desgagnés, ont déclenché la grève à minuit. Québec a toutefois imposé un conciliateur dans ce dossier, tandis que les élus municipaux et les chefs innus du territoire réclament une loi spéciale d'ici mercredi.

Quelques heures avant l'échéance fixée à 23h59 lundi par le Syndicat des métallos, qui représente les employés, la ministre du Travail Dominique Vien a nommé un conciliateur. Elle a donc décidé d'agir sans qu'une ou l'autre des parties lui en fasse la demande, comme le lui permet la loi, l'objectif étant que le conflit dure le moins longtemps possible afin de ne pas pénaliser indûment la population, a précisé le cabinet de la ministre. Cette dernière a aussi exigé, dès mardi, un rapport quotidien sur l'avancée des négociations.

Liste de services essentiels décriée

Le Tribunal administratif du travail a dressé une liste de services essentiels qui semble unanimement décriée en Basse-Côte-Nord. Ainsi, entre autres restrictions durant la grève, aucun passager ne sera accepté à bord du Bella Desgagnés, sauf ceux qui ont un rendez-vous médical prescrit.

«Une interdiction de passagers à bord, on n'a jamais vu ça, c'est sans précédent. Le bateau, c'est un service de base en Basse-Côte-Nord et sur Anticosti», a tonné le préfet de la MRC de Minganie, Luc Noël, porte-parole des élus régionaux dans le dossier. «Si ce n'est pas réglé d'ici 48 heures, on exige une loi spéciale. Si on bloquait la route entre Québec et Montréal, la police débarquerait assez vite. La route bleue, c'est la même chose pour nous. C'est la seule route de la Basse-Côte-Nord et on n'accepte pas qu'elle soit bloquée.»

Pour les services essentiels, le bateau desservirait, à partir de Rimouski, les localités de Port-Menier, La Romaine, Harrington Harbour, Tête-à-la-Baleine, La Tabatière et Saint-Augustin. Pour la durée du conflit, le Bella Desgagnés n'accostera pas à Havre-Saint-Pierre, Natashquan et Kegaska, alors qu'il s'arrêtera seulement une semaine sur deux à Sept-Îles et Blanc-Sablon.

Quant à elle, la compagnie Relais Nordik s'est adressée hier à la Cour supérieure afin d'obtenir un sursis dans le déclenchement de la grève. Tout comme la population de la Basse-Côte-Nord, l'entreprise assure que les services essentiels tels qu'établis sont insuffisants.

Dans sa décision, le Tribunal administratif du travail rappelle qu'il est guidé seulement par les critères établis par le Code du travail, critères qui concernent la santé et la sécurité de la population. «Bien que les conséquences économiques de cette grève puissent être significatives pour les régions concernées, elles ne peuvent être considérées dans l'évaluation des services essentiels», souligne l'organisme.

Les négociations achoppent sur la façon dont les employés sont rémunérés. Ils réclament d'être payés pour chacune des heures travaillées alors que l'employeur continue de les payer selon un forfait journalier, comme à l'époque du Nordik Express, le bateau qui assurait auparavant la desserte maritime de la Basse-Côte-Nord. Le Syndicat des métallos prétend que le Bella Desgagnés nécessite plus de travail que son prédécesseur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer