Baldor ferme son usine de Sainte-Claire

Un programmeur à l'oeuvre à l'usine Baldor de... (Fournie par Baldor Electric Company)

Agrandir

Un programmeur à l'oeuvre à l'usine Baldor de Sainte-Claire

Fournie par Baldor Electric Company

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entreprise Baldor ferme son usine de Sainte-Claire et transfère sa production aux États-Unis. Plus de 140 travailleurs se trouveront au chômage au cours des prochains mois.

Propriétaire de l'usine située dans Bellechasse depuis 2011, la société ABB Canada a annoncé la mauvaise nouvelle aux employés mardi. Les premières coupes s'effectueront le 27 mai et s'échelonneront jusqu'à la fin de l'automne.

«À titre d'entreprise internationale, aussi présente sur le marché nord-américain, nous sommes pleinement conscients des véritables répercussions de l'instabilité économique mondiale sur les collectivités. Nous avons confiance que les mois et les années à venir verront une économie redynamisée», a déclaré par voie de communiqué Roger Costa, directeur général de l'unité d'affaires Moteurs et génératrices, au sein de la division Composants pour automatisation et machinerie d'ABB au Canada.

Pour expliquer sa décision, l'entreprise spécialisée dans la fabrication de composants pour produits de transmission d'énergie destinés à un large éventail d'applications industrielles évoque le difficile contexte économique actuel, le ralentissement des marchés mondiaux et l'instabilité du prix du pétrole et du gaz. Ces facteurs ont eu comme effet de diminuer le carnet de commandes pour les produits fabriqués à Sainte-Claire.

Les opérations seront transférées aux installations d'ABB situées à Asheville et à Marion en Caroline du Nord.

De plus, ABB indique qu'une requête lancée à l'automne 2015 aux États-Unis en vue de l'imposition de droits antidumping sur certains composants utilisés aux installations de Sainte-Claire a donné lieu à des incertitudes complémentaires.

«Le dossier est devant les tribunaux. On va se battre, mais nous allons probablement perdre», indique la porte-parole de la compagnie, Carolina Gallo. «Le gouvernement américain a estimé que Sainte-Claire faisait une concurrence déloyale.» Que le prix des produits fabriqués au Québec était en dessous des prix du marché américain.

Comme un uppercut

En 2012, Baldor avait pris le pari de transférer sa production de poulies du Mexique à son usine de Sainte-Claire. Le transfert de la production avait entraîné la création de 11 nouveaux emplois spécialisés. La société s'était alors engagée à débourser 6 millions $ sur trois ans (2012 à 2014) pour moderniser son usine. Investissement Québec devait investir 600 000 $ en contribution financière non remboursable dans l'aventure. ABB a indiqué qu'elle avait l'intention de rembourser la contribution de 600 000 $.

Lors d'une entrevue avec Le Soleil en 2013, le directeur de l'usine Pierre Boutin affirmait avoir vu son volume de production augmenter de 15 % depuis le début du transfert de la production du Mexique. Pour la mairesse de la municipalité de 3400 personnes, Denise Dulac, il s'agissait alors d'un signe de pérennité pour l'usine... 

«Lorsque j'ai appris la nouvelle mardi, cela a eu l'effet d'un uppercut. On pensait que le transfert [en 2012] allait donner un erre d'aller», affirme-t-elle au bout du fil. «Nous ne l'avons pas vu venir. C'est une onde de choc dans la région. Cette compagnie-là a été créée à Sainte-Claire en 1965 par Albert Fortier [Poulies Maska]», poursuit-elle. 

Mme Dulac promet de trouver des solutions pour soutenir les employés qui perdent leur emploi. Des discussions ont eu déjà eu lieu avec la ministre du Travail et députée de Bellechasse, Dominique Vien.

Afin d'aider les employés touchés, ABB, dont le siège social est basé à Montréal, a mis en place un programme d'assistance et de services de transition de carrière. 

Anciennement connue sous le nom de Poulies Maska, l'entreprise a été incorporée à la société Baldor Electric en 2008, laquelle a été acquise par ABB en 2011. Le bâtiment va être mis en vente au cours des prochaines semaines.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer