Keolis pourrait revenir à Percé

Keolis Canada doit obtenir une réponse des maires... (Collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

Keolis Canada doit obtenir une réponse des maires dans les prochains jours afin d'assurer un retour en juillet.

Collaboration spéciale Gilles Gagné

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Carleton) Keolis Canada, société mère d'Autocars Orléans Express pourrait revenir à Percé et ainsi compléter la boucle du tour de la Gaspésie au cours de l'été, à condition que les MRC du Rocher-Percé et Côte-de-Gaspé défraient 25 % des 150 000 $ par an requis pour relancer un service abandonné en janvier 2015.

Le ministère des Transports du Québec a déjà donné son accord pour assurer une part de 75 % des 150 000 $ manquants, c'est-à-dire 112 500 $. Il manque donc 37 500 $. Depuis janvier 2015, Orléans Express ne dessert plus les 100 kilomètres séparant Grande-Rivière de Gaspé, incluant Percé.

Cette situation est critiquée depuis plus de 15 mois, et elle a été rappelée énergiquement par des citoyens à la Commission des transports du Québec (CTQ) les 14 et 15 mars, lors d'audiences visant à faire un bilan du service comprimé d'Orléans Express. Les compressions avaient été autorisées en octobre 2014 en raison des pertes encourues par le transporteur.

«Nous avons été très conscients durant les audiences de la CTQ des demandes de citoyens pour combler la boucle de Percé. Nous sommes ouverts à discuter», indique Marie-Hélène Cloutier, porte-parole de Keolis.

La proposition de la firme pour revenir à Percé s'appuie sur un modèle développé au Saguenay par un autre transporteur, Intercar, qui a misé sur un financement provincial-régional pour maintenir un service.

Mme Cloutier précise que le montant de 150 000 $ déterminé par Keolis Canada ne comprend aucune marge de profit. «C'est un coût d'opération marginal, tenant uniquement compte de l'entretien du véhicule, du conducteur, de l'essence et des pneus.»

Le transporteur pourrait assurer son retour dans l'axe Grande-Rivière-Gaspé dès le début de juillet, mais il faut une réponse des MRC du Rocher-Percé et Côte-de-Gaspé dans les prochains jours, d'autant plus que Keolis Canada profiterait de l'occasion pour assurer le lien Montréal-Gaspésie le jour, plutôt que la nuit, comme c'est le cas depuis janvier 2015.

«Il faut un mois avant de déposer la demande à la CTQ. Il faut compter 10 jours d'affichage de nos intentions dans nos véhicules avant le dépôt de la demande. Il faut compter quelques semaines pour une décision de la CTQ», précise Mme Cloutier.

La proposition a été soumise aux maires du secteur Grande-Rivière-Gaspé le 11 avril.

Le maire de Percé, André Boudreau, appuie la proposition de Keolis Canada, spécifiant qu'elle lui «plaît énormément», en l'absence d'une autre solution, et il souhaite que ses collègues des deux MRC feront de même.

«Tout le monde est sensible à la question d'une multinationale qu'on subventionne. Peut-on faire autrement? [...] On ne peut oublier le groupe de citoyens qui a travaillé pour ramener ce service», souligne-t-il.

Service de navette

Dans les semaines suivant l'abolition du lien Grande-Rivière-Gaspé, un service de navette a été implanté par la REGIM, la Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Cet organisme ne transporte toutefois pas de colis, un service important en Gaspésie.

Le rôle de la REGIM entre Grande-Rivière et Gaspé reste à déterminer si Keolis Canada y revient. La compagnie ne ferait qu'un arrêt, à Percé, ce qui laisserait plusieurs communautés sans lien entre elles.

Les coupes de Keolis en janvier 2015 ont mené à la suppression de deux liaisons complètes quotidiennes entre Gaspé et Rimouski, une du côté nord et une du côté sud, sans compter l'abolition de deux départs, de Carleton et de Sainte-Anne-des-Monts vers Rimouski, et de la diminution d'environ 80 % du nombre d'arrêts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer