ArcelorMittal parvient à tirer son épingle du jeu

ArcelorMittal a enregistré en 2015, le plus grand tonnage... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

ArcelorMittal a enregistré en 2015, le plus grand tonnage jamais manutentionné à ses installations portuaires de Port-Cartier.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) ArcelorMittal parvient à tirer son épingle du jeu malgré la débâcle du fer. Le géant minier a enregistré en 2015, le plus grand tonnage jamais manutentionné à ses installations portuaires de Port-Cartier avec un volume de 29,1 millions de tonnes.

Le nouveau sommet du port privé d'ArcelorMittal, le plus important au pays, surpasse même le record d'activités du Port de Sept-Îles de 27,8 millions de tonnes, enregistré pendant l'embellie du marché du fer en 2012. «C'est exceptionnel, ça prouve tout le potentiel qui existe», a affirmé la chef des communications, Catherine de Grandpré. 

De sa performance historique, environ 26 millions de tonnes proviennent directement de sa production de concentré de fer et de boulettes d'oxyde de fer. La différence est attribuable à la manutention de matières premières pour ses opérations et de produits céréaliers pour le compte de Louis Dreyfus Commodities.

Expansion bénéfique

Depuis deux ans, ArcelorMittal Infrastructure Canada récolte les fruits de son expansion majeure, complétée en décembre 2014. Le projet de 1,6 milliard $ d'investissements, annoncé dans la foulée du Plan Nord de Jean Charest en 2011, prévoyait faire grimper la production de la mine du Mont-Wright de Fermont, de 14 à 24 millions de tonnes. 

C'est également en 2015 qu'ArcelorMittal a intégré la plateforme Quintic qui a permis d'automatiser la gestion de l'achalandage des navires, qui a monté en flèche avec l'augmentation des activités. L'an dernier, le port de Port-Cartier a accueilli 516 bateaux, notamment chargés à destination de l'Amérique, l'Europe, l'Afrique et l'Asie. 

La gestion serrée des coûts et l'optimisation des opérations ne sont pas non plus étrangères aux résultats de la minière, qui prévoit maintenir la cadence cette année. «Le grand challenge de 2016 sera la réduction des coûts, a soutenu Mme de Grandpré. C'est définitivement très aligné, les objectifs sont de plus en plus ambitieux.» 

ArcelorMittal Infrastructure Canada embauche quelque 2300 employés à Port-Cartier, à Fermont et à Montréal. La production du Mont-Wright emprunte le chemin de fer de la minière jusqu'à Port-Cartier, d'où elle est expédiée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer