Les éoliennes du Mont-Rothery à Murdochville bientôt en production

Les 37 éoliennes du Mont-Rothery commenceront à alimenter... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Les 37 éoliennes du Mont-Rothery commenceront à alimenter le réseau d'Hydro-Québec vers le 1er décembre.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Murdochville) EDF Énergies Nouvelles s'apprête à mettre en service le parc éolien du Mont-Rothery, un investissement de 160 millions $ qui a donné une bouffée d'oxygène à Murdochville. La livraison de ces 74 mégawatts (MW) marquera l'aboutissement de l'appel d'offres de 2005 pour 2000 MW, le plus important jamais lancé par Hydro-Québec.

Les 37 éoliennes de 2 MW commenceront à alimenter le réseau vers le 1er décembre, un an seulement après le début du déboisement.

«C'est un très bon défi de construction», dit Éric Dugas, gestionnaire de chantier pour EDF. «Dans un projet idéal, toute la construction des routes et les fondations des éoliennes se font l'année d'avant. Le Mont-Rothery est un projet fast-track, avec beaucoup d'activités qui se chevauchent.»

Environ 60 travailleurs étaient toujours actifs le 4 novembre, lors de la visite du Soleil. Ils étaient 225 au maximum des travaux, à la fin août.

«C'est un afflux de travailleurs important. Sur le plan de l'hébergement et de l'achat de nourriture, ça a paru», indique Michel Pelletier, qui exploite une épicerie et loue des appartements à Murdochville. 

Senvion, le fournisseur des turbines, a fait construire les pales à l'usine de LM Wind Power, à Gaspé, et les tours chez Marmen à Matane. Des employés de Woodward à New Richmond ont assemblé les convertisseurs de puissance. Les nacelles et les moyeux sont arrivés d'Allemagne par navire, au port de Matane.

EDF évalue à 3,5 millions $ les salaires versés aux travailleurs des MRC de La Côte-de-Gaspé et de La Haute-Gaspésie, dont 500 000 $ à Murdochville. Les dépenses sur ces territoires (excluant la fabrication de composants) s'élèvent aussi à 3,5 millions $. Ces chiffres, appelés à augmenter, ont été compilés fin septembre.

La Ville de Murdochville percevra 120 000 $ par an en redevances. La MRC de La Côte-de-Gaspé en recevra 40 000 $ et celle de La Haute-Gaspésie, 25 000 $.

2000 MW atteints

Le Mont-Rothery sera parmi les derniers parcs mis en service, de ceux commandés par Hydro-Québec à la suite de son appel d'offres de 2000 MW. Vers le 1er décembre, la phase 2 du parc Rivière du Moulin, un projet de 200 MW d'EDF, commencera à alimenter le réseau dans l'arrière-pays de Charlevoix, tout comme les 50,6 MW de Témiscouata 2, un parc de Boralex au Bas-Saint-Laurent.

«Le fait d'avoir tant de mégawatts a permis de développer nos entreprises manufacturières», estime Dave Lavoie, directeur du Créneau éolien ACCORD Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. «Ça a permis l'arrivée [des turbiniers] Senvion et Enercon. Aujourd'hui, ils ont leurs sièges sociaux nord-américains à Montréal. C'est quelque chose.»

Selon M. Lavoie, ces 2000 MW ont aussi donné «de la confiance» à des gens d'affaires gaspésiens, qui ont créé ou développé leur entreprise.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer