Premier projet de couplage éolien-diesel pour Hydro-Québec aux Îles-de-la-Madeleine

Le premier parc éolien des Îles-de-la-Madeleine prévoit trois ... (Photo collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le premier parc éolien des Îles-de-la-Madeleine prévoit trois  turbines qui produiront 2 MW chacune. Il sera couplé à la centrale thermique au diesel d'Hydro-Québec.

Photo collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Îles-de-la-Madeleine) Hydro-Québec Distribution a lancé, vendredi, un appel de propositions visant à ériger le premier parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine. Celui-ci sera couplé à sa centrale thermique au diesel. Il s'agira du premier projet du genre au Québec.

Le projet prévoit l'installation de trois éoliennes pour un total de six mégawatts d'énergie. La livraison du parc est souhaitée à l'automne 2018. Un partenariat financier et opérationnel fait partie des conditions de l'appel de propositions. Ce rôle sera assumé par la Régie intermunicipale de l'énergie de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. 

«C'est une volonté d'Hydro-Québec pour diminuer l'utilisation du mazout et les gaz à effet de serre aux Îles», explique le maire de l'endroit, Jonathan Lapierre. «C'est un super beau projet qui pourrait être bénéfique pour les Îles. C'est bien accueilli. On est déjà prêts à recevoir le projet.»

Pour le directeur du créneau éolien ACCORD, il s'agit d'une belle occasion de diversification des marchés pour les entreprises nord-américaines. «Ça permettra à nos entreprises de construction de vivre une première expérience de quelque chose qui ressemble à un projet off shore», s'enthousiasme Dave Lavoie. «Même chose pour nos firmes de suivi environnemental.»

Trentaine d'emplois créés

M. Lavoie estime qu'une trentaine d'emplois pourront être créés pendant la construction. Pendant cette phase, la Régie exige un contenu local pour la main-d'oeuvre. «Nos entrepreneurs locaux pourront en profiter», se réjouit le maire des Îles. «Il ne sera pas question de se retrouver avec un entrepreneur de l'Allemagne ou d'ailleurs!»

Retombées de plus de 12 millions $

Selon le directeur de la Régie, les retombées pourraient dépasser les 12 millions $. «Dans nos projets actuels, c'est 2 millions $ du mégawatt installé», calcule Gilbert Scantland. 

Si ce projet de couplage éolien-diesel connaît la réussite, il pourra servir de modèle pour certaines villes du nord du Québec. «On sait qu'il y a une vingtaine de communautés qui sont seulement reliées à des centrales thermiques», indique Dave Lavoie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer