Exclusif

Cliffs Natural Resources: Investissement Québec confirme avoir soumis une offre

Investissement Québec confirme avoir déposé une offre d'achat... (Photo fournie par Le Port de Sept-Îles)

Agrandir

Investissement Québec confirme avoir déposé une offre d'achat pour se porter acquéreur des installations de Cliffs Natural Resources dans le secteur de Pointe-Noire à Sept-Îles.

Photo fournie par Le Port de Sept-Îles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Investissement Québec franchit une étape de plus en vue d'acquérir les installations de Cliffs Natural Resources à Sept-Îles.

La société d'État confirme pour la première fois avoir bel et bien soumis son offre d'achat dans les délais requis du processus légal de liquidation des actifs du géant minier, sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. 

«L'offre a été déposée, a affirmé la porte-parole d'Investissement Québec, Chantal Corbeil. C'est maintenant à Cliffs de la regarder.» Les investisseurs intéressés tant par les installations de la Pointe-Noire à Sept-Îles ou la mine de fer du lac Bloom, près de Fermont, avaient jusqu'au 16 juillet, 17h, pour présenter leur proposition.

La société d'État a dans sa mire les actifs stratégiques de la Pointe-Noire, surtout le chemin de fer Arnaud qui relie le tracé de QNS&L au nouveau quai multiusager du port de Sept-Îles, l'une des pierres angulaires du déploiement du Plan Nord. 

Pour l'heure, Investissement Québec refuse de dévoiler davantage de détails quant à sa proposition, mais le Port de Sept-Îles faisait savoir en mai, que les démarches visent l'acquisition de toutes les infrastructures de Cliffs à partir de la Jonction Arnaud, où débute le chemin de fer Arnaud, jusqu'à la Pointe-Noire.

Le Port de Sept-Îles est impliqué dans l'offre de la société d'État. D'autres investisseurs seraient aussi partenaires, mais le tout demeure confidentiel. Les offres qualifiées seront analysées par le contrôleur de la liquidation. Il n'est pas exclu qu'une enchère ait lieu parmi les acheteurs intéressés. La date de la fin du processus n'est pas connue. 

Dossier d'intérêt 

«C'est un dossier que l'on suit avec grand intérêt», a indiqué le porte-parole de Développement économique Sept-Îles, Russel Tremblay. «Il faut éviter les erreurs du passé, il s'agit d'une zone hyperstratégique pour tout le développement du Québec et ça ne doit plus être contrôlé par des intérêts privés», a-t-il poursuivi. 

Il faut rappeler que le Port de Sept-Îles et Cliffs Natural Resources ont mené une longue bataille juridique pour que la minière donne accès à son chemin de fer, le seul qui se rend jusqu'au quai multiusager, construit au coût de 220 millions $. L'Office des transports du Canada a finalement tranché en rendant publique la portion de voie ferrée en litige.   

En plus d'une usine de bouletage (mise en veilleuse en 2013) et des équipements de manutention du minerai, la minière est aussi propriétaire depuis les années 60 de vastes terrains inexploités de la Pointe-Noire. «Cliffs utilisait entre 5 et 10 % de ses terrains, soutient M. Tremblay. Éventuellement, si on pouvait créer un parc industriel provincial, ça faciliterait l'attraction de promoteurs, qui veulent souvent être près du port.»

L'arrêt des activités de Cliffs Natural Resources à Sept-Îles et Fermont en janvier a causé une commotion sur la Côte-Nord. La décision de la société américaine s'est traduite par la perte de 600 emplois, en plus de fragiliser un important réseau de sous-traitants, dont plusieurs sont devenus créanciers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer