Carnet de commandes bien garni chez Manac

Le president et chef de la direction de... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le president et chef de la direction de Manac, Charles Dutil

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'exercice financier 2015 débute sur le bon pied pour Manac. Le carnet de commandes du fabricant de semi-remorques se chiffre à 173 millions $. Il affichait 121,4 millions $ il y a 12 mois.

L'entreprise de Saint-Georges a dévoilé, jeudi, ses résultats pour le quatrième trimestre de son exercice financier 2014. Au cours de cette période, Manac a rapporté des revenus de 99,3 millions $, ce qui représente un bond de 42 % par rapport à la période correspondante en 2013 (69,9 millions $).

La compagnie a réalisé un résultat net de 3,5 millions $ pour le quatrième trimestre de 2014, comparativement à 4,8 millions $ pour celui de 2013. Pour l'exercice 2014, le résultat net a été de 9,7 millions $, en comparaison d'un résultat net de 13,1 millions $ pour 2013.

«L'exercice 2014 a été solide, tant pour Manac que pour notre secteur», a commenté le président et chef de la direction de Manac, Charles Dutil (photo).

«La croissance de nos gammes de produits traditionnels, soutenue par l'acquisition, vers le milieu de l'exercice, de Peerless, s'est traduite par des revenus records. Nous avons maintenu nos efforts envers la transformation LEAN de nos activités au cours de l'exercice, et ils demeurent une priorité clé dans un proche avenir, a-t-il signalé.

«Ces efforts ne sont pas entièrement reflétés dans nos résultats de 2014, puisque l'augmentation du volume de production a nécessité l'embauche et la formation de plus de 500 employés au cours de l'exercice, et le fléchissement continu de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu une incidence négative à court terme sur nos marges, nonobstant le fait qu'il s'agisse d'un facteur très positif à l'égard des marges futures. Compte tenu du niveau de notre carnet de commandes de fin d'exercice, la valeur moins importante du dollar canadien comparativement au dollar américain et les conditions très favorables qui prévalent au sein du secteur, nous entamons l'exercice 2015 avec un grand optimisme», a conclu Charles Dutil.

À la Bourse de Toronto, le titre de Manac (TSX : MA) affichait jeudi à la fermeture des marchés, 8,64 $, en baisse de 11 ¢.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer