Passionnée de hockey... jusqu'au bout des ciseaux!

Nadia Salesse a transporté patinoire, chandails et photos... (Photo collaboration spéciale, Johanne Martin)

Agrandir

Nadia Salesse a transporté patinoire, chandails et photos de joueurs célèbres jusque dans le salon de coiffure qu'elle vient d'ouvrir.

Photo collaboration spéciale, Johanne Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Martin

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Pont-Rouge) «Je pense que je suis venue au monde dans un aréna!», lance Nadia Salesse, sourire aux lèvres et ciseaux à la main. Le hockey fait depuis toujours partie de la vie de l'audacieuse barbière, qui a transporté patinoire, chandails et photos de joueurs célèbres jusque dans le salon qu'elle vient d'ouvrir à Pont-Rouge.

L'endroit ne manque pas d'originalité. Des sièges d'aréna pour les clients en attente, d'authentiques bandes qui s'élèvent le long des murs, un plancher qui donne l'illusion d'une véritable glace... sans oublier le balai en forme de bâton de hockey et la télé qui diffuse des matchs en continu. Le Tour du chapeau, c'est le rêve de Nadia.

«Ça fait une dizaine d'années que ça germe dans ma tête. Je suis passionnée de hockey», confie celle qui admet avoir été inspirée par Ménick, le barbier montréalais des sportifs. «Mais je suis allée beaucoup plus loin que lui!», ajoute-t-elle, fière de l'aménagement de son local situé rue Saint-Pierre.

Sans rendez-vous, les hommes s'y présentent, toujours plus nombreux depuis l'ouverture du salon le 6 novembre dernier. Chaque jour, de nouveaux clients s'assoient sur la chaise de Nadia Salesse tant pour une coupe de cheveux que pour s'imprégner de l'ambiance qu'elle est parvenue à créer. Et ceux qui s'y rendent une première fois reviennent.

«C'est ma première expérience ici», témoigne Christian Beaulieu à la demande du Soleil. «Je voyais le commerce en passant. Ça piquait ma curiosité et ça ne semblait pas conventionnel», raconte-t-il simplement avant d'être invité à remplir un coupon de tirage pour une partie des Remparts et de quitter le commerce sur un «à la prochaine!» bien senti.

Entre-temps, Gilles Jolin fait son entrée. L'homme en est à sa deuxième séance et tout porte à croire qu'il deviendra un client régulier. «La coiffeuse est sympathique et à l'intérieur du salon, c'est magique! Ça me rappelle quand j'étais petit... Et j'ai une prédiction : bientôt, ça va prendre une autre chaise...», déclare-t-il tout de go.

Souvent, en attendant leur tour ou pendant que leur père se fait refaire une beauté - parce que Nadia accueille aussi les enfants -, les jeunes enfilent des pantoufles et vont jouer au fond de la pièce, où les attendent buts, bâtons et rondelles. «Il y en a même qui mettent les chandails et d'autres qui se font photographier sur le bord des bandes!»

Les astres alignés

Pont-Rouge a vu naître le hockeyeur Joé Juneau et elle est reconnue comme une ville de sports; la barbière n'a jamais douté que son entreprise aurait du succès. Les astres étaient alignés pour l'entrepreneure dont le conjoint, frigoriste, se spécialise dans les systèmes d'aréna, il a pu la mettre en contact avec des fournisseurs.

«Pour la base du décor, j'ai eu l'opportunité de me procurer facilement du vrai matériel de patinoire. Pour les accessoires d'époque - patins, protecteurs de coudes, gants -, j'ai visité des marchés aux puces. Le mobilier, c'est Kijiji. Les photos m'ont quant à elles été données par une amie et l'assortiment de chandails, c'est le beau-frère.»

Nadia Salesse confirme ne pas avoir eu besoin d'investir énormément d'argent pour démarrer son salon de coiffure. Elle a malgré tout profité d'un prêt consenti par l'organisme Femmessor Capitale-Nationale et d'une aide technique du Centre local de développement de Portneuf pour la réalisation de son plan d'affaires.

«Des clients me demandent maintenant : si on a des choses, est-ce qu'on peut te les apporter? Éventuellement, je ferai peut-être une rotation des éléments de décoration... Peut-être aussi qu'il y aura des commanditaires sur les bandes. Je suis ouverte aux idées», termine-t-elle, alors qu'une nouvelle voiture se gare dans le stationnement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer