Vente de Vachon: le maire de Sainte-Marie soulagé

La division boulangerie de Saputo - qui produit,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La division boulangerie de Saputo - qui produit, commercialise et distribue principalement des petits gâteaux, dont la marque bien connue Vachon - exploite une usine en Beauce qui emploie 642 personnes.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec la fermeture, coup sur coup, du fabricant de meubles Baronet, des installations de l'entreprise de portes et fenêtres Bonneville et de l'usine de fabrication de confitures Smucker's, la ville de Sainte-Marie a vu s'envoler 1000 emplois industriels en l'espace de cinq ans. Il va sans dire que l'attention du maire Gaétan Vachon portait, ces derniers mois, sur l'avenir de l'usine de gâteaux Vachon.

«C'est un monument à Sainte-Marie. On ne pouvait se permettre de le perdre», déclare au Soleil celui dont le père a été camionneur chez Vachon pendant 40 ans.

Gaétan Vachon était donc soulagé, jeudi, d'apprendre la vente par Saputo de sa division boulangerie à Boulangerie Canada Bread, une unité d'affaires de la mexicaine Grupo Bimbo, l'une des plus importantes entreprises de boulangerie sur la planète.

«Canada Bread s'assure une belle complémentarité: le pain et les gâteaux. Que demander de mieux! Canada Bread vient de renforcer sa ligne de produits», affirme le maire de la cité beauceronne de 13 000 personnes.

Non pas qu'il est heureux de voir Saputo quitter Sainte-Marie. Au contraire. «Tout le monde savait que les petits gâteaux, ça n'a jamais le coeur des activités de l'entreprise. Son core business, c'est le lait et le fromage.»

Il a d'ailleurs pris le temps, ces dernières heures, d'appeler la direction de Saputo pour les remercier d'avoir maintenu des emplois à Sainte-Marie et d'avoir toujours collaboré étroitement avec les autorités politiques et économiques de Sainte-Marie.

Le premier magistrat mariverain se propose, au début de 2015, de rencontrer les patrons de Canada Bread pour connaître leurs intentions à court, moyen et long terme pour l'usine de Sainte-Marie et les 643 emplois de l'ancienne division boulangerie de Saputo.

Tournée des entreprises

Il entend également profiter du début de la prochaine année pour faire une tournée des entreprises de la municipalité pour prendre le pouls de la situation. «Il est essentiel de consolider et d'accroître les emplois industriels. Malgré les nouvelles PME qui sont venues s'installer chez nous au cours des derniers mois, nous n'avons pas encore réussi à récupérer tous les emplois perdus à la suite des fermetures de Baronet, Bonneville et Smucker's. Vaut mieux prévenir que guérir.»

En prévision de la venue d'une grande entreprise, la ville de Sainte-Marie a récemment fait l'acquisition auprès d'Eacom Timber Corporation de 1,5 million de pieds carrés dans le parc industriel. Du coup, la surface de terrains industriels disponibles est passée de 53 000 à 210 000 pieds carrés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer