Les retraités de Produits forestiers Résolu devant un choix difficile

L'entente particulière entre Québec et Résolu est valide... (Photothèque Le Quotidien)

Agrandir

L'entente particulière entre Québec et Résolu est valide jusqu'en 2020 et chaque année d'ici là, les retraités se verront offrir la possibilité d'intégrer le régime proposé par la RRQ.

Photothèque Le Quotidien

Partager

(Baie-Comeau) Un beau casse-tête se présente pour les 8500 retraités de Produits forestiers Résolu au Québec. Ils ont le choix de conserver la rente qu'ils reçoivent de la compagnie, et qui peut péricliter, ou d'opter pour une rente de la Régie des rentes du Québec (RRQ), moins généreuse, mais garantie.

Ils étaient plus de 400 mardi à Baie-Comeau pour entendre les explications de la Régie sur cette possibilité qui leur est offerte, une première pour l'organisme.

«C'est la première fois que la Régie fait cette proposition pour un employeur qui n'est pas en faillite», a indiqué le porte-parole de la RRQ, Pierre Turgeon. «Cette mesure découle de l'entente entre la compagnie et le gouvernement après que l'entreprise se soit placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. C'était l'une des conditions pour assurer la survie de l'entreprise.»

Ainsi, ceux et celles qui se sentent inquiets quant à l'avenir de Résolu peuvent sécuriser leur rente en la confiant à la RRQ, «mais il y a un coût à ça, ils devront subir une baisse, a signalé M. Turgeon. À titre d'exemple, un retraité de 88 ans peut rester avec le régime de la compagnie mais celui qui a 60 ans et qui estime que la compagnie ne sera plus là dans 20 ans peut prendre une décision différente. C'est du cas par cas et on suggère d'ailleurs fortement aux retraités de consulter un planificateur financier avant de prendre une décision.»

Les retraités de Résolu ont toutefois du temps devant eux avant de prendre une décision définitive. En effet, l'entente particulière entre Québec et Résolu est valide jusqu'en 2020 et chaque année d'ici là, les retraités se verront offrir la possibilité d'intégrer le régime proposé par la RRQ. Il faut cependant comprendre qu'au fil des ans, le régime de pension de Résolu ne devrait pas s'améliorer, bien au contraire, car les employés actuels de la papetière n'y cotisent plus. Pour l'instant, les rentes sont encore versées à 100 %.

La Régie des rentes du Québec ne s'attend pas à une ruée sur son option dans les prochains mois, étant donné que la rente est moins généreuse. La situation pourrait toutefois être différente dans les années qui viendront.

Amorcée le 15 janvier, cette tournée de la RRQ prévoit 25 rencontres au total avec les retraités de Résolu. Sur le territoire desservi par Le Soleil, signalons que la Régie sera à Rimouski le 29 janvier, à Chand-ler le 31 janvier, à Donnacona le 4 février, à Clermont le 6 ainsi qu'à Québec les 7 et 13 février. Les représentants de la Régie reviendront aussi à Baie-Comeau le 11 février.

>> PRÉCISION (ajout du 24 janvier)

Lorsqu'il est mentionné que les employés actuels de la papetière ne cotisent plus dans l'ancien régime de retraite, c'est bien le cas, mais il faut comprendre que la compagnie verse pour sa part un minimum de 50 millions $ par année jusqu'en 2020 pour renflouer ce fonds et assurer sa solvabilité, selon les termes de l'entente particulière intervenue entre Résolu et le gouvernement du Québec. De plus, soulignons que les employés actuels de la compagnie cotisent dans un nouveau régime de retraite. Steeve Paradis

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer