Le Club Med dans Charlevoix: aucune décision n'a encore été prise

En conférence de presse à Montréal, vendredi, le... (Photo fournie par le Massif de Charlevoix)

Agrandir

En conférence de presse à Montréal, vendredi, le grand patron du Club Med a mentionné deux points faibles de Charlevoix: le fait que la région est peu connue sur la scène mondiale et sa difficulté d'accès pour les voyageurs internationaux.

Photo fournie par le Massif de Charlevoix

Partager

Sur le même thème

Sylvain Larocque
La Presse Canadienne
Montréal

Le grand patron du Club Med, Henri Giscard d'Estaing, a tenu à rappeler vendredi que son groupe n'avait pas encore décidé s'il allait s'implanter ou non au Massif de Charlevoix.

De passage au Québec, le dirigeant a rappelé que le Club Med a signé une «lettre d'expression d'intérêt mutuel» avec le Massif, mais que l'entreprise française était également en pourparlers avec les représentants de trois autres destinations en Amérique du Nord: Lake Tahoe (Californie), l'Utah et le Colorado.

En conférence de presse à Montréal, vendredi, le fils aîné de l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing s'est dit «admiratif» devant l'«équipe remarquable» du Massif. Il a toutefois mentionné deux points faibles de Charlevoix: le fait que la région est peu connue sur la scène mondiale et sa difficulté d'accès pour les voyageurs internationaux.

Plus tôt cette semaine, une délégation de représentants du Club Med a visité le Massif. Le projet à l'étude est un hôtel de 300 chambres qui ouvrirait en décembre 2015 et qui emploierait environ 400 personnes.

Le légendaire exploitant de villages de vacances veut accroître sa présence en Amérique du Nord, plus particulièrement dans le créneau du ski. Le Club Med compte 22 villages d'hiver en Europe, où se concentre environ 60 % du marché mondial du ski, mais aucun en Amérique du Nord, qui représente pourtant 25 % du marché mondial. L'entreprise possède en outre deux villages de ski en Asie: un en Chine et l'autre au Japon.

Le Club Med s'intéresse à l'Amérique dans la foulée du succès de son seul village nord-américain, situé à Port St. Lucie, en Floride, qui a été rénové en 2010. L'entreprise a déjà exploité un hôtel à Copper Mountain (Colorado), mais celui-ci a été fermé il y a plusieurs années.

Pas moins de 65 % des clients canadiens du Club Med sont des Québécois. Les ventes canadiennes de forfaits dans les villages de ski du Club Med sont en hausse de 45 % cette année.

Le Club Med, qui a un bureau à Montréal depuis 37 ans, compte environ 80 villages dans le monde. Au cours de son dernier exercice, qui a pris fin le 31 octobre, l'entreprise a enregistré des revenus de 1,52 milliard d'euros (1,98 milliard $) et des profits nets de 2 millions d'euros (2,6 millions $).

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer