Démantèlement de la Gaspésia: tirs nourris contre la mairesse de Chandler

Les équipements de l'usine Gaspésia sont présentement entreposés... (Collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

Les équipements de l'usine Gaspésia sont présentement entreposés à l'extérieur, et plusieurs pièces sont soumises aux intempéries.

Collaboration spéciale Gilles Gagné

Partager

Gilles Gagné, collaboration spéciale
Le Soleil

(Chandler) L'ex-administrateur de la Société de développement économique et industriel de Chandler, Gaston Laflamme, croit que la mairesse Louisette Langlois a placé la Ville de Chandler dans une situation risquée financièrement en congédiant, en septembre et en octobre, l'ensemble du conseil de la Société de laquelle il était dirigeant.

La Société de développement économique et industriel de Chandler (SDEIC) gère la démolition et la décontamination de l'usine Gaspésia de Chandler, une opération qui dure depuis 2008 et qui est notamment ponctuée par des actions en justice.

Deux entreprises, Demex et HSB International, embauchées par l'acheteur des équipements de l'usine, Tan Mai, poursuivent cette société vietnamienne et la SDEIC pour 4,2 millions $ et 2 millions $, respectivement. L'action est en gros attribuable à une rupture de contrat.

Lundi soir, en assemblée publique, M. Laflamme a rappelé que la SDEIC, bien que sa création ait été parrainée par l'administration municipale, était en réalité née à la suite de l'adoption du projet de loi privé 240 par l'Assemblée nationale, précisément pour protéger la Ville de Chandler de recours pouvant nuire à sa santé financière.

«Ça [le congédiement de l'ensemble des administrateurs] brise le mur qui protégeait la Ville contre les poursuites [...] Il ne revenait pas à la Ville de gérer la SDEIC [...] À partir du moment où vous n'avez pas gardé cette division très nette entre la Ville et la SDEIC, vous exposez la Ville à des poursuites», a-t-il indiqué devant une salle bondée.

Louisette Langlois a justifié d'une part le congédiement du président de la SDEIC, Michel Saint-Pierre, parce qu'il avait fait une intervention théâtrale plus tôt dans l'année, lors d'une réunion municipale, et le limogeage du reste du conseil parce qu'ils «auraient dû réagir à la sortie de leur président».

Elle a souvent déclaré depuis septembre que la direction de la SDEIC avait manqué de transparence à la suite des appels en ce sens de son conseil. Quant au fardeau qui pourrait échoir à la Ville, «un tribunal a déjà reconnu que nous sommes imputables au tiers».

Lundi, Gaston Laflamme a indiqué qu'il avait souvent invité Mme Langlois à assister aux réunions de la SDEIC, dont deux fois par résolution, «sans obtenir d'accusé de réception [...] Il y avait un permanent, Ghislain Cyr, directeur de la SDEIC, qui pouvait répondre à toutes les questions. J'ai tenté de vous rencontrer, à l'hôtel de ville, [...] et vous vous êtes enfermée dans votre bureau [...] Vous pouviez demander à M. Michaud [Denis, conseiller municipal], qui était à toutes nos réunions [...] Quelqu'un qui est plein de bonne volonté avait toutes les occasions de s'informer.»

Appuis de l'auditoire

M. Laflamme a reçu plusieurs appuis du reste de l'auditoire. Louisette Langlois était pressée de mettre un terme à la période de questions mais sa première tentative d'imposer un bâillon a été contrée par le public. Toutefois, 15 minutes plus tard, elle mettait fin à l'assemblée.

Le nouveau président de la SDEIC, Jean-Raymond Lepage, a confirmé que les travaux de décontamination des terrains de l'usine n'étaient pas «arrêtés mais suspendus». Il a indiqué que la vérification des livres de la SDEIC, effectuée par la firme Mallette, devrait être complétée cette semaine.

Le projet de modernisation de l'usine Gaspésia a pris fin le 30 janvier 2004 en raison d'un dépassement de coût de 200 millions $. Le projet devait coûter 500 millions $.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer