Travail saisonnier: un domaine en manque de reconnaissance

Le secteur de la pêche est entre autres...

Agrandir

Le secteur de la pêche est entre autres touché par la réforme de l'assurance emploi.

Partager

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil

(Québec) Le recrutement de personnel dans un contexte de rareté de main-d'oeuvre représente un défi de taille pour toutes les entreprises. La tâche est encore plus ardue pour celles dont les activités sont saisonnières comme les pêches maritimes, la production agricole ou le tourisme. La réforme de l'assurance emploi, comprise dans le projet de loi mammouth C-38 adopté en juin dernier, viendra compliquer la situation à compter de l'année prochaine.

«Il y a une absence de reconnaissance par les instances gouvernementales de l'importance de l'activité économique saisonnière. Et cette reconnaissance est essentielle pour la poursuite de nos efforts visant à attirer et à recruter des travailleurs», affirme la directrice générale du comité sectoriel de main-d'oeuvre des pêches maritimes, Nathalie Côté, en signalant que l'on estimait à près de 210 000 le nombre de travailleurs québécois détenant un emploi saisonnier, c'est-à-dire un emploi régulier, mais dont la durée se limite chaque année à une période pouvant varier de trois à huit mois environ. «Pour ces travailleurs, le métier qu'ils exercent est aussi important que celui exercé par ceux qui travaillent douze mois par année.»

Au cours des deux derniers jours, 150 représentants des employeurs des secteurs de la production agricole, de la commercialisation et des services en horticulture ornementale, de l'aménagement forestier, du tourisme, des pêches maritimes, de la transformation alimentaire et du commerce de détail se sont réunis au Lac Delage pour partager les résultats des consultations menées récemment auprès des entreprises et des travailleurs et pour jeter les bases d'un plan d'action.

Peu de promotion

Tant du côté des écoles que des ressources d'aide à l'emploi, il se fait peu de promotion du travail saisonnier auprès des chercheurs d'emploi.

«On ne les pousse pas trop fort vers nos secteurs préférant plutôt les inciter à aller voir du côté du travail à plein temps, le travail dit "normal"», expose Lise Gauthier, la présidente de la Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale.

De plus, la réglementation sur les normes du travail constitue souvent une entrave à l'activité saisonnière du marché du travail. Il est notamment interdit, dans certains secteurs, d'étaler sur une plus longue période de temps le grand nombre d'heures travaillées à certains pics saisonniers au cours de l'année.

La réforme de l'assurance emploi n'aidera en rien et pourrait même forcer des travailleurs saisonniers à opter pour des emplois à plein temps.

En effet, ils ne disposeront plus d'aucun délai raisonnable pour chercher un emploi selon leur domaine d'expérience et ils devront, dès la première semaine de chômage, élargir leur recherche d'emploi à tous les secteurs et être disposés à accepter un emploi à 80 % de leur salaire et à 70 % à partir de la septième semaine, et ce, dans un rayon de 100 km de leur domicile.

«Plutôt que d'avoir à se casser la tête à la fin de chaque saison et devoir entreprendre des démarches pour se retrouver un autre boulot pour compléter leur année de travail, des salariés vont tout simplement préférer se caser ailleurs que dans une entreprise saisonnière», font remarquer Mmes Côté et Gauthier.

Par ailleurs, elles signalent que des initiatives sont prises par les entreprises pour tenter d'allonger le plus longtemps possible la période d'emploi des travailleurs saisonniers. Dans le secteur de la pêche aux homards, par exemple, les entreprises importent des produits des États-Unis, une fois la saison terminée, afin de pouvoir prolonger la période de travail de leurs salariés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer