Recherche et développement: Premier Tech investit 111 millions $

Le ministre Sam Hamad, le député Jean D'Amour... (Marc Larouche, collaboration spéciale)

Agrandir

Le ministre Sam Hamad, le député Jean D'Amour et le premier ministre Jean Charest écoutent attentivement le discours du président de la direction de Premier Tech, Bernard Bélanger.

Marc Larouche, collaboration spéciale

Marc Larouche
Le Soleil

(Rivière-du-Loup) Premier Tech de Rivière-du-Loup investit 111,2 millions $ sur cinq ans en recherche et développement. L'entreprise, qui fait affaire partout dans le monde, entend innover en développant de nouveaux produits.

Québec octroie 19,7 millions$ au programme baptisé FAIRE (Fabrication avancée et innovation pour renforcer l'excellence), dont 11,2 millions$ remboursables afin d'accroître la capacité de production et de moderniser les procédés de fabrication. La subvention de 8,5 millions$ est attribuée dans le volet Innovation.

Premier Tech entend ainsi réaliser 34 projets d'investissements et 20 d'innovations dans ses trois créneaux : les technologies environnementales, les équipements industriels ainsi que l'horticulture. Au total, 100 emplois seront créés et 1000 autres seront consolidés, dont 700 à Rivière-du-Loup. FAIRE comprend aussi la mise en place de trois centres d'appels.

«Notre marché se situe dans le monde entier. Pendant que nous dormons, des gens travaillent en Chine, en Russie ou ailleurs. Ces clients de Premier Tech doivent avoir des réponses claires à leurs questions, peu importe le moment de la journée», explique le président et chef du conseil d'administration de Premier Tech, Bernard Bélanger. Ces centres d'appels spécialisés offerts en langues française, anglaise et espagnole seront ouverts 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

«Nous vivons dans un monde où tout change à une vitesse vertigineuse et cela demande de l'adaptation. Premier Tech est encore ici après toutes ces années justement parce que ses dirigeants ont cette capacité d'adaptation», affirme le premier ministre Jean Charest, précisant que cet investissement touche l'ensemble du Québec, considérant que l'entreprise a des installations à Lachenaie et à Joliette.

«C'est l'un des plus importants projets de développement économique qu'aura connu notre région», souligne le député de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour. «Notre industrie manufacturière, c'est 16 % de notre produit intérieur brut et 80 % de nos exportations. Il est important de la soutenir», note le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad.

«Cette aide assure le maintien de ce que sont nos deux piliers de croissance depuis 25 ans : les activités manufacturières et d'innovation», conclut Bernard Bélanger.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer