Projet d'aéroport à Neuville: les citoyens contre, la Ville souhaite le dialogue

Johanne Martin, collaboration spéciale
Le Soleil

(Neuville) Si la Ville de Neuville ne peut contrer l'implantation d'un aéroport privé sur son territoire, elle misera sur le dialogue avec le nouveau groupe de promoteurs pour en minimiser les répercussions. Vivement opposés au projet, plusieurs citoyens comptent malgré tout partir en croisade pour préserver la quiétude des lieux.

Des citoyens qui ont d'ailleurs exprimé haut et fort leur opposition et leur intention d'agir pour décourager les trois hommes d'affaires derrière l'initiative à l'occasion d'une assemblée publique d'information tenue cette semaine.

«Un comité de citoyens est en train de se former; des manifestations sont envisagées, et des affiches pourraient être installées chez moi», indique Daniel Dozois, un résidant qui habite à proximité du lieu choisi pour construire l'aéroport, une terre agricole située à l'angle de la route Gravel et de l'autoroute 40.

En profond désaccord avec le projet dans sa forme initiale, le conseil municipal s'est par la suite radouci. D'abord parce qu'il n'a pas le pouvoir d'empêcher sa réalisation - l'implantation d'un aéroport privé étant de compétence fédérale - et parce que le groupe de promoteurs a changé.

«Deux rencontres ont eu lieu au cours des dernières semaines, et les personnes qui présentent maintenant le dossier sont prêtes à discuter, à collaborer. Nous sommes conscients de la volonté des citoyens, mais devant la possibilité de se voir imposer l'aéroport, le conseil croit qu'il est préférable d'agir en gestionnaire responsable et de s'asseoir pour trouver des accommodements avec les promoteurs», rend compte le maire de Neuville, Bernard Gaudreau.

De leur côté, les trois hommes d'affaires - Raymond Carpentier, Jean-Marc Carpentier et Pierre Mercier - veulent se faire rassurants, eux qui prévoient autoriser les travaux de construction de la piste d'une longueur de 3000 pieds avant l'hiver.

«Nous sommes persuadés qu'il n'y aura aucune nuisance. La piste, orientée dans l'axe est-ouest, n'occasionnera pas de vols au-dessus du village; les gens n'entendront rien», affirme Jean-Marc Carpentier.

L'aéroport privé pourrait accueillir, dans ses hangars, une cinquantaine d'avions et comprendrait une station d'essence pour permettre le ravitaillement des aéronefs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer