François Levasseur (Kronos Technologies et didacte)

François Levasseur, vice-président à la technologie de Kronos... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

François Levasseur, vice-président à la technologie de Kronos Technologies et chef de la direction de Didacte

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nos leaders de demain
Nos leaders de demain

Ils ont fondé leur entreprise. Ils sont créateurs d'emplois et ils participent à la richesse collective. Découvrez ces leaders de demain, qui sont à la tête de 20 entreprises des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. »

(Québec) «À l'âge de l'adolescence, j'ai compris que j'avais le choix de faire ce que je voulais dans la vie, que je pouvais décider de devenir un entrepreneur Web et vivre de mes passions.»

À 16 ans, François Levasseur créait des logiciels et des sites Web et empochait déjà des revenus.

À 20 ans, il commercialisait un logiciel d'analyse de données d'autocommutateurs téléphoniques permettant de relier les postes téléphoniques d'une entreprise à un réseau public. Sa trouvaille est tombée dans l'oeil d'ING Direct et d'Industrielle Alliance.

À 24 ans, il mettait au point des logiciels de gestion et d'analyse financière. 

Ses logiciels sont aujourd'hui utilisés par des milliers de professionnels en finances dans deux des cinq plus grandes compagnies d'assurances au Canada. 

«Nous vivons dans une époque fascinante. Un jeune autodidacte peut bâtir un logiciel de A à Z dans son sous-sol, se trouver des clients et se lancer en affaires.»

François Levasseur a choisi d'emprunter cette voie avec des partenaires plutôt qu'en solitaire.

«J'estimais que j'améliorais mes chances de réussite en m'associant avec des partenaires possédant des compétences différentes des miennes, notamment en matière de développement des affaires.»

C'est ainsi qu'il s'est joint à Jean-François St-Pierre et à Éric-Durand-Tremblay, en 2004, pour relancer  nos Technologies.

Puis, l'an dernier, il fondait Didacte avec six partenaires.

François Levasseur confie qu'il planche sur un troisième projet d'entreprise qui sera lancé cette année et qui devrait être, à son avis, une «petite bombe» dans le domaine de la finance et de l'assurance. 

La fiche 

François Levasseur (35 ans, vice-président à la technologie de Kronos Technologies et chef de la direction de Didacte)

Il est détenteur d'un diplôme d'études collégiales en informatique du Cégep de Rimouski.

Il s'est joint à Kronos Technologies à titre d'associé en 2008 et il a cofondé Didacte à Québec en 2015. Kronos Technologies compte 50 employés et Didacte, 8. 

L'entreprise 

Kronos Technologies développe des logiciels pour le secteur financier. Ils sont utilisés notamment par les conseillers en sécurité financière de Desjardins et de l'Industrielle Alliance. Pour sa part, Didacte conçoit des logiciels pour diffuser et vendre des formations en ligne.

Questions et réponses

Q Ta plus importante réalisation à ce jour?

«Avoir contribué à créer plus de 50 emplois de qualité à Québec en plus d'aider des milliers de conseillers financiers dans l'exercice de leur travail.»

La reconnaissance la plus satisfaisante obtenue?

«Nous avons rarement l'occasion de rencontrer les conseillers qui utilisent nos logiciels. Un jour, je visite un client et je me rends compte en jetant un oeil sur les écrans de ses employés qu'ils utilisent tous l'un de nos produits. Ça flatte notre fierté.»

Où te vois-tu dans cinq ans?

«Nous serons présents au Canada, d'un océan à l'autre, et nous aurons fait passer nos effectifs de 50 à 150 personnes.»

L'échec, ça te fait peur?

«Pas du tout. Ça nous arrive de devoir mettre de côté un projet sur lequel nous avons travaillé fort pendant deux ans parce que de nouvelles priorités se présentent. C'est une expérience. C'est une façon d'apprendre. Et on continue.»

Ton modèle?

«Je n'ai pas un modèle, mais des modèles qui m'inspirent chacun à leur façon quand vient le temps de prendre une décision. Parmi eux, il y a le physicien danois Niels Bohr, le moine et philosophe Matthieu Ricard, l'entrepreneur Elon Musk et le cofondateur de Flickr, Stewart Butterfield.»

Tes plus grands plaisirs dans la vie à l'exception du travail?

«Voir grandir mes enfants, évidemment, et apprendre des choses qui ne sont pas reliées à mon domaine d'expertise comme la photographie, l'astrophysique et la cuisine.»

Le meilleur conseil reçu?

«Travailler en vue de se développer et de se réaliser au plan personnel plutôt que dans le simple but d'accumuler des biens.»

Le meilleur conseil à donner à un jeune entrepreneur?

«Choisis des partenaires d'affaires qui possèdent des forces complémentaires aux tiennes, mais avec qui tu partages les mêmes valeurs.»

Faire de l'argent, pourquoi?

«L'argent aide à trouver la liberté et le temps nécessaire pour se réaliser afin de vivre une vie pleinement épanouie.»

Suivez toute la semaine dans la section Affaires de notre application la série «Nos leaders de demain». Et découvrez notre cahier spécial à conserver dans notre édition papier de samedi. Et la section spéciale de notre site Web.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer