Composantes Lab-Co

Pier-Luc Couture, président, Laurie Labrecque, trésorière, Mathieu Couture, vice-président et François... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Pier-Luc Couture, président, Laurie Labrecque, trésorière, Mathieu Couture, vice-président et François Labrecque, administrateur

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Dossiers

Actualité

Dossiers

soleil affaires dossiers »

(SAINT-LAMBERT-DE-LAUZON) Mathieu et Pier-Luc Couture sont les fils de Daniel Couture.

François et Laurie Labrecque sont les enfants d'Alain Labrecque.

En plus d'être les fondateurs de Composantes Lab-Co, Daniel Couture et Alain Labrecque sont des beaux-frères.

Et il y avait Réjean Labrecque - le frère d'Alain et aussi beau-frère de Daniel Couture - qui faisait partie de l'équipe de départ de Composantes Lab-Co.

Vous suivez?

Lorsqu'ils ont commencé à planifier la relève de l'entreprise familiale, Daniel Couture et Alain Labrecque ont immédiatement pensé à leur progéniture.

Pas seulement à un ou deux membres de leur descendance, mais à quatre!

Depuis un peu plus d'un an, Mathieu Couture, Pier-Luc Couture, François Labrecque et Laurie Labrecque sont aux commandes de l'entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Pier-Luc et Laurie à l'administration. Mathieu et François dans l'usine.

Leur objectif est clair : accélérer la croissance de Composantes Lab-Co.

«Nous nous connaissons depuis que nous sommes au monde et nous avons toujours été très proches Mathieu, François, Laurie et moi», fait remarquer Pier-Luc Couture.

Le succès de leur alliance repose sur une stratégie de transfert préparée de longue haleine. «Avec l'aide de conseillers externes, nous y avons consacré trois bonnes années. Il fallait, entre autres, s'assurer de placer les bonnes personnes aux bons endroits.»

Questions/réponses

Q Devenir entrepreneur, ça allait de soi pour vous?

Pier-Luc Couture : «Je me suis toujours vu dans la peau d'un entrepreneur et rien d'autre. Pas nécessairement à la tête de l'entreprise familiale, par contre. Vous savez, les escaliers, ce n'est pas très sexy! Le défi de gérer une entreprise est là. Peu importe samission.»

Q Pourquoi être devenu un entrepreneur?

«Parce que nous avons l'opportunité d'être notre propre patron, de prendre nous-mêmes les décisions. Ici, nous sommes quatre à décider du sort de l'entreprise. Nous travaillons en collégialité. Par contre, chacun d'entre nous a des responsabilités bien définies.»

Q La conciliation entre le travail et la vie personnelle, ça se passe comment?

«Évidemment, nous ne faisons pas du 9 à 5. Il arrive que l'on travaille la fin de semaine pour accommoder un client. Nous sommes chanceux, nous assumons la relève d'une entreprise qui va très bien. Ce n'est pas comme si nous démarrions une entreprise. Ça donne du temps pour respirer. De plus, aucun d'entre nous n'a encore d'enfant.»

Q Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez dans votre vie d'entrepreneur?

«Souvent, les choses ne roulent pas à notre goût. Il faut apprendre à se tourner la langue sept fois dans la bouche avant de blâmer des individus.»

Q La décision la plus difficile que vous ayez eu à prendre?

«À notre arrivée dans l'entreprise, il a fallu abolir un poste. La personne qui l'occupait était avec nous depuis 20 ans. C'est mon père qui lui avait annoncé la mauvaise nouvelle. Nous savions que nous en étions directement la cause. Mon père m'avait dit que ç'a été la décision la plus difficile qu'il avait eu à prendre en 30 ans.»

Q Quelle grande satisfaction vous apporte la profession d'entrepreneur?

«Être son propre boss! Je me pince tous les jours pour me convaincre que c'est vrai. Savoir que nous sommes maîtres de nos décisions. Ça donne le goût d'acquérir d'autres entreprises.»

Q Des pièges qu'un jeune entrepreneur doit éviter?

«Trop parler et ne pas écouter suffisamment. Mon père ne cesse de me répéter que ce n'est pas pour rien que l'on a deux oreilles et une seule bouche!»

Q Vous voulez faire connaître la région de la Chaudière-Appalaches à un étranger. Vous l'amenez où? Vous lui présentez qui?

«Je l'emmène au club de golf La Tempête à Breakeyville. Je suis natif de cet endroit et j'ai vu naître cet endroit qui est un véritable défi pour les golfeurs.»

La fiche

  • Pier-Luc Couture (27 ans, président) Mathieu Couture (31 ans, vice-président) Laurie Labrecque (28 ans, trésorière) François Labrecque (30 ans, administrateur) 
  • Pier-Luc et Laurie détiennent un baccalauréat en administration des affaires de l'Université Laval, Mathieu une technique en génie industrielle et François une formation de classeur et de mesureur de bois.
  • Ils ont fait l'acquisition de l'entreprise familiale en février 2015.

L'entreprise

  • Composantes Lab-Co est spécialisée dans la fabrication de composantes d'escalier en bois franc. 
  • Elle possède une usine à Saint-Lambert-de-Lauzon. 
  • Elle vend ses produits principalement au Québec. 
  • L'entreprise, fondée en 1986, compte 24 employés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer