Accès à la propriété: Blaney veut aider les premiers acheteurs

La stratégie du candidat Steven Blaney se déploie... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La stratégie du candidat Steven Blaney se déploie en trois points. D'abord, il privilégie «l'augmentation du Régime d'accession à la propriété (RAP) de 25 000 $ à 50 000 $ afin de refléter la forte augmentation de la valeur des propriétés depuis la mise en vigueur du programme».

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada, Steven Blaney, propose d'améliorer les crédits d'impôt et de hausser le plafond du Régime d'accès à la propriété pour aider les premiers acheteurs qui, selon lui, peinent à répondre aux actuelles exigences hypothécaires.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis critique notamment le nouveau test de résistance hypothécaire adopté à l'automne. Par exemple, la capacité de remboursement d'un emprunteur est jugée en fonction d'un taux théorique de 4,64 %, plus élevé que le taux réel du marché. Ce test de résistance vise à contrer la surchauffe du marché immobilier qui touche Toronto et Vancouver, pénalisant du même coup les premiers acheteurs dans des marchés où les prix des maisons ne sont pas soumis à une pression excessive à la hausse, déplore M. Blaney.

«En voulant freiner la bulle immobilière dans certains marchés, les libéraux de Justin Trudeau appliquent une approche rigide avec des mesures mur à mur qui étouffent l'accès à la propriété dans les marchés plus abordables et par le fait même la croissance du marché immobilier résidentiel au pays.»

Mesures facilitatrices

La stratégie du candidat Blaney se déploie en trois points. D'abord, il privilégie «l'augmentation du Régime d'accession à la propriété (RAP) de 25 000 $ à 50 000 $ afin de refléter la forte augmentation de la valeur des propriétés depuis la mise en vigueur du programme». 

Il ouvre aussi la porte à la création d'un nouveau crédit d'impôt pour permettre aux premiers acheteurs de déduire jusqu'à 5 000 $ d'intérêts payés sur une hypothèque pour une résidence principale. Une mesure applicable pendant les cinq premières années du remboursement. 

Enfin, il propose d'augmenter de 5000 $ à 10 000 $ le crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation.

«Ces mesures faciliteront l'accès à la propriété aux premiers acheteurs d'une maison d'une valeur d'environ 250 000 $. Pour l'instant, de nombreux milléniaux ne peuvent acquérir une maison à cause des règles trop strictes. Il faut remédier à ça», conclut celui qui évalue ces nouvelles mesures à 10 milliards de dollars sur une période de 5 ans.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer