26 millions $ en lots non réclamés à Loto-Québec

Il semble que beaucoup de gens oublient de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Il semble que beaucoup de gens oublient de faire valider leurs billets de loterie. Depuis 2009, Loto-Québec a enregistré des dizaines de millions de dollars en lots non réclamés.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lorsqu'on achète un billet de loterie, on rêve tous de rafler le million, mais dans la majorité des cas, l'espoir fait souvent place à la déception. Faites-vous quand même valider votre billet? Il semble que beaucoup de gens oublient de le faire. Depuis 2009, Loto-Québec a enregistré des dizaines de millions de dollars en lots non réclamés.

Seulement pour les paris sportifs et les loteries, comme le Québec Max, Extra et le Québec 49, les Québécois ont laissé dans les coffres de la société d'État près de 26 millions $. Et ce nombre grimpe encore, si on tient compte des lots instantanés ainsi que la Mini et les éditions spéciales comme Célébration. La cagnotte bondit alors à 62,4 millions $*. 

Dans les voûtes de la société d'État, on retrouve présentement beaucoup de lots de moins de 10 $, mais également plusieurs prix de 100 000 $ et deux gros lots de plus d'un million de dollars. L'un d'entre eux provient toutefois d'une loterie pancanadienne, ce qui signifie que cette somme n'est pas comptabilisée dans les 62,4 millions $, précise Loto-Québec. 

L'un des billets gagnants a été acheté au Saguenay-Lac-Saint-Jean lors du tirage du 2 septembre 2016 et le second dans la région de Montréal en mars 2016. Pour ce dernier, la personne a encore quelques jours pour se manifester - plus précisément jusqu'au 20 mars - sans quoi l'argent sera déposé dans la Réserve centrale des lots non réclamés. Et le butin retournera par la suite dans les loteries. Alors, regardez dans vos tiroirs!

«Les chances de gagner sont tellement minces, qu'on dirait que les gens achètent des billets sans trop y croire. Ils les déposent sur une tablette ou les mettent dans le coffre à gants d'une voiture», indique au Soleil Patrice Lavoie, directeur des communications et des relations de presse chez Loto-Québec. «Il faut toutefois prendre l'habitude de les faire vérifier, car ce n'est pas des lots de 1 million $, mais souvent des 10 $, 20 $ ou 100 $. C'est de l'argent qui vous est dû», ajoute-t-il. 

Quelques histoires

Pour la petite histoire, en décembre 2016, une famille des Laurentides avait réclamé 1 million $ moins d'un mois avant la date limite. Dans le cadre de leur travail, Serge Ouimet et son fils, Timmy, étaient souvent sur la route. Ils avaient comme habitude d'acheter des billets dans différentes villes et de les vérifier seulement une à deux fois par année. Un autre cas médiatisé a été un lot de 8,2 millions $ en 2012. Le billet gagnant avait été acheté à Rivière-du-Loup. L'argent n'a jamais été récupéré. Puisqu'il s'agissait d'un tirage pancanadien (Lotto 6/49), ce montant ne figure pas dans les données fournies par Loto-Québec. 

Seulement pour les 12 derniers mois, si l'on tient compte des lots pancanadiens (Lotto 6/49, Lotto Max et Grande Vie), sept prix de plus de 100 000 $ (pour un total 3,3 millions $), n'ont toujours pas été réclamés. L'année précédente, deux «millionnaires» avaient omis de passer à la caisse. En moyenne, par année, les Québécois laissent dans les coffres de Loto-Québec entre 3,8 millions $ et 13,5 millions $. 

L'exercice financier 2013-2014 a été le plus généreux, alors que 13,5 millions $ n'ont pas été réclamés, dont 2,8 millions $ pour les loteries à tirage. Rappelons que si le gain n'est pas attribué au client, le détaillant ne touche pas sa prime de 1 %.

«Pour chaque produit de loterie, tous les lots non réclamés après la date limite, soit un an après le tirage pour les loteries à tirage et un an après le retrait du billet pour les loteries à gratter, sont déposés dans des réserves [produits québécois et produits pancanadiens SLI]», explique M. Lavoie. «Cette réserve permet de redistribuer aux joueurs l'argent non réclamé, sous forme de lots aux consommateurs et aux détaillants», poursuit-il. 

Pour cette année, la Réserve centrale en date du 30 janvier était dans le rouge, soit à moins 680 000 $. Depuis, puisque l'exercice financier de la société d'État se termine le 31 mars, le fonds a été remis à zéro.

* Note : pour les lots instantanés ainsi que la Mini et les éditions spéciales, Loto-Québec n'est pas en mesure d'isoler du nombre les données par rapport aux billets non vendus et non réclamés. On y retrouve également un écart à la structure de lot. Par exemple, lorsqu'un billet est moins ou plus généreux que prévu (taux de retour théorique selon les prévisions des ventes), Loto-Québec dépose ou retire de l'argent dans sa réserve pour payer les lots.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer