Les Canadiens continuent d'accumuler les dettes

Les Canadiens ont profité de la faiblesse historique... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les Canadiens ont profité de la faiblesse historique des taux d'intérêt, ces dernières années, pour accumuler plusieurs dettes.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Les Canadiens continuent d'accumuler les dettes autres qu'hypothécaires par rapport à l'an dernier, mais les taux de défaillance restent faibles, a indiqué jeudi la firme de surveillance du crédit TransUnion.

Le niveau d'endettement moyen non hypothécaire des consommateurs canadiens a grimpé à 21 686 $ à la fin du troisième trimestre, en hausse de 2,3% par rapport à celui de 21 195 $ à la même date l'an dernier.

Le niveau d'endettement non hypothécaire des consommateurs québécois a grimpé de 3,57% à 17 696 $ tandis que celui des Ontariens a gagné 2,64% à 21 620 $.

Cependant, pendant que les emprunts augmentaient, les taux de défaillance graves - soient les retards de 90 jours ou plus dans les paiements - ont avancé à 2,70%, par rapport à 2,62% l'an dernier.

Les taux de défaillance ont grimpé de 13,39% à 3,13% en Alberta, et ils ont avancé de 11,92% à 3,46% en Saskatchewan.

TransUnion s'attend à voir les taux d'endettement augmenter au cours des deux prochaines années, mais les taux de défaillance devraient diminuer.

«Les perspectives gouvernementales récentes prédisant une conjoncture économique faible peuvent avoir conduit certains consommateurs à croire que les faibles taux d'intérêt seront encore longtemps en place, ce qui pourrait aboutir à des niveaux d'endettement encore plus élevés en raison des faibles coûts d'emprunt attendus», a observé le directeur des recherches et des analyses au Canada pour TransUnion, Jason Wang.

«À la vue des dernières données recueillies, il nous paraît particulièrement important que les bailleurs de fonds continuent à surveiller et à tester la sensibilité de leurs portefeuilles pour s'assurer de pouvoir maintenir un rendement stable le jour où les taux d'intérêt finiront par remonter.»

Taux d'intérêts

TransUnion s'est inquiétée, plus tôt cette année, du fait que jusqu'à un million d'emprunteurs canadiens puissent connaître des problèmes si les taux d'intérêt grimpaient d'un plein point de pourcentage.

Les Canadiens ont profité de la faiblesse historique des taux d'intérêt, ces dernières années, pour accumuler plusieurs dettes.

Le taux de financement à un jour de la Banque du Canada se trouve à 0,5% depuis ses deux réductions de l'an dernier. Ce taux d'intérêt directeur est un facteur important dans le calcul des grandes banques lorsqu'elles déterminent leurs taux préférentiels et les taux d'emprunt, comme les hypothèques à taux variables et les marges de crédit.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer