Bénéfice de 2,4 milliards $ pour la Banque TD

La banque TD a dégagé un bénéfice net de 2,4 milliards $ au troisième trimestre... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Toronto

La banque TD a dégagé un bénéfice net de 2,4 milliards $ au troisième trimestre de son exercice décalé, en hausse de 15% par rapport à la même période un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires réalisé entre le 1er mai et le 31 juillet par la banque a atteint 8,7 milliards de dollars, contre 8,1 milliards $ attendus par le marché et 8,3 milliards $ réalisés lors de la même période en 2015.

Ramené à une action, ce bénéfice trimestriel est ressorti à 1,24 $, au-dessus des prévisions des analystes qui tablaient sur 1,21 $, contre 1,19 $ un an plus tôt.

«Notre rendement est le reflet de notre croissance interne et de l'attention soutenue apportée à la gestion des charges», s'est félicité Bharat Masrani, pdg de la banque TD, estimant que ces résultats reflètent «la force de notre modèle d'affaires diversifié».

Pour les activités de banque commerciale au Canada, TD a dégagé un bénéfice de 1,5 milliard $ au troisième trimestre, en baisse de 6,25% par rapport au même trimestre en 2015.

«Les produits se sont accrus de 3% par rapport à ceux du troisième trimestre de l'exercice précédent et cet accroissement a été plus que neutralisé par une augmentation des indemnisations d'assurance causée principalement par les feux de forêt de Fort McMurray», en Alberta (ouest), a noté la banque dans un communiqué.

Pour les activités aux États-Unis, le bénéfice net s'est élevé à 788 millions $ canadiens au troisième trimestre, contre 674 millions $ un an plus tôt.

Bénéfice en hausse de 50 % pour la CIBC

De son côté, la Banque CIBC (TSX : CM) a dévoilé jeudi un bénéfice en hausse de près de 50 %, à 1,44 milliard $, par rapport à il y a un an, une performance largement attribuable à la vente de sa participation minoritaire dans American Century Investments.

En excluant ce gain, la banque a engrangé des profits de 1,07 milliard $, en hausse de 8 % comparativement aux 990 millions $ du troisième trimestre de l'an dernier.

Cette performance a été réalisée en dépit d'un contexte économique morose dans lequel les taux d'intérêt demeurent faibles.

«Je suis très satisfait de nos résultats trimestriels, compte tenu d'un environnement qui présente de nombreux défis et qui est volatil en raison du résultat du vote référendaire du Brexit [au Royaume-Uni]», a commenté le président et chef de la direction de la CIBC, Victor Dodig, à l'occasion d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Au cours des derniers trimestres, les banques canadiennes ont mis davantage d'argent de côté en raison d'une augmentation des prêts douteux effectués aux compagnies des secteurs énergétiques.

Cette tendance semble toutefois s'inverser, puisque les provisions pour mauvaises créances de certaines banques commencent à pointer vers le bas.  La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer