Départ de MEC : pourquoi pas un autre magasin de plein air dans Saint-Roch?

Ces dernières heures, la Corporation de développement économique... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Ces dernières heures, la Corporation de développement économique communautaire de Québec rappelait l'urgence d'agir rapidement pour combler le départ de MEC dans Saint-Roch.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour remplacer un magasin d'articles de plein air, pourquoi pas un autre magasin d'articles de plein air!

Dès que Mountain Equipment Co-op (MEC) a annoncé son exode de Saint-Roch pour les Galeries de la Capitale, la directrice générale de la Société de développement commercial (SDC) Centre-ville Québec a lancé un appel aux habitués du quartier et aux marchands pour signifier leurs attentes à l'égard du prochain maître des lieux.

«Sur Facebook, les gens ont signifié leur volonté de faire apparaître, dès que MEC sera parti, des services de proximité. Plusieurs souhaiteraient voir s'établir un autre magasin spécialisé dans le plein air», indique la directrice générale de la SDC Centre-ville Québec, Alexandrine Cardin-Dubé. D'autres privilégient l'établissement d'un commerce de prêt-à-porter accessible à toutes les bourses.

«Les gens se sont sentis vraiment interpellés à la suite de l'annonce du départ de MEC. Et ils veulent un remplaçant rapidement. Personne ne veut d'immeuble placardé. D'un immeuble fantôme», insiste Mme Cardin-Dubé.

Urgence d'agir

Ces dernières heures, la Corporation de développement économique communautaire de Québec rappelait l'urgence d'agir rapidement pour combler le départ de MEC dans Saint-Roch.

Alexandrine Cardin-Dubé a tenu à préciser au Soleil que la machine était déjà en marche. La SDC Centre-ville Québec, la Ville de Québec et le propriétaire du 405, rue Saint-Joseph Est sont déjà à pied d'oeuvre. Précisons que l'immeuble appartient à un syndicat de copropriété regroupant, entre autres, Kevlar et le Fonds de placement Immobilier Allied.

«À la SDC, nous avons déjà sondé informellement un prospect. Nous avons trois ou quatre autres idées en tête. Pour sa part, la Ville de Québec a un plan de travail. On travaille tous la main dans la main. Nous devons nous rencontrer, dans les prochaines semaines, pour peaufiner notre stratégie.»

Selon Alexandrine Cardin-Dubé, il y a une volonté de la part des partenaires de trouver un locataire qui occupera l'ensemble de 16 000 pieds occupés présentement par MEC. La subdivision de l'espace du local ne semble pas être une option.

«Avec le magasin J.B. Laliberté, il s'agit du plus grand local commercial du quartier», précise-t-elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer