Simons prend le virage vert

La façade du nouveau magasin Simons, qui sera... (Fournie par Simons)

Agrandir

La façade du nouveau magasin Simons, qui sera aménagé dans l'ancien local du Target des Galeries de la Capitale. Avec des panneaux solaires et des recharges pour voitures électriques, il s'agit du projet le plus vert du groupe jamais réalisé à travers le Canada.

Fournie par Simons

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Peter Simons caresse un rêve depuis deux ans et il est bien près de le réaliser. L'homme d'affaires ouvrira le premier magasin Simons «nouvelle génération» aux Galeries de la Capitale au printemps 2018. Une succursale phare au Canada où «la notion d'écologie sera omniprésente».

Peter Simons dans les anciens locaux du Target... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Peter Simons dans les anciens locaux du Target des Galeries de la Capitale, où Simons aménagera son premier magasin «nouvelle génération». 

Le Soleil, Patrice Laroche

Avec des panneaux solaires et des recharges pour voitures électriques, il s'agit du projet le plus vert du groupe jamais réalisé à travers le pays.

«Le but est d'arriver à zéro empreinte, au net», a déclaré le propriétaire de la compagnie, M. Simons, lors d'une conférence de presse vendredi matin. C'est-à-dire «zéro énergie, zéro carbone, zéro gaz à effet de serre. C'est faisable!» assure-t-il.

Le nouveau magasin, qui sera aménagé dans les anciens locaux de Target, servira de laboratoire pour les prochaines phases d'expansion ou de modernisation de la compagnie fondée dans la capitale en 1840. «En plus de se démarquer d'un point de vue écologique, le Simons offrira en magasin une expérience client unique et améliorée au moyen de nouvelles technologies numériques et interactives. Celles-ci seront d'abord testées ici avant de les exporter vers nos autres magasins», a indiqué l'homme d'affaires de 51 ans, ayant comme objectif que son magasin devienne le 19e bâtiment écoénergétique au monde (Living Building Challenge).

Afin d'aménager une succursale avec une empreinte énergétique nulle, M. Simons prévoit revoir la structure de son bâtiment et aussi son système d'éclairage. Il étudie actuellement différentes sources d'énergie possibles, notamment l'énergie photovoltaïque et géothermique. Et son désir de prendre un virage plus vert ne s'arrête pas là. Toute la chaîne d'approvisionnement sera également revue.

«Nous regardons dans le détail l'impact global de toute notre chaîne d'approvisionnement. [...] Nous voulons revenir avec un impact sur les choix que nous faisons», affirme le patron.

En déménageant à quelques jets de pierre de ses locaux actuels, l'entreprise double ainsi sa superficie de vente, passant à 80 000 pieds carrés. Le commerce va aussi posséder un comptoir de café d'une cinquantaine de places. La direction estime que ce changement entraînera la création d'une cinquantaine d'emplois.

Les travaux débuteront à la fin de 2016 pour se poursuivre jusqu'en 2018. Les plans seront signés par la firme d'architectes LEMAYMICHAUD.

La facture totale des travaux est estimée à 50 millions $ et sera divisée en deux entre l'entreprise Simons et le Groupe immobilier Oxford, copropriétaire du centre commercial de Lebourgneuf. Le projet comprend aussi l'aménagement d'une agora d'approximativement 10 000 pieds carrés afin d'agrandir l'espace entre la cour centrale et le magasin. Par la même occasion, environ 23 000 pieds carrés d'espaces locatifs seront créés.

Du côté d'Oxford, le vice-président du volet commercial, Michel Brouillard, n'a pas voulu s'avancer sur les futurs locataires qui pourraient s'installer à cet endroit. Pour le local qu'occupe actuellement Simons, le v.-p. confie vouloir augmenter la portion divertissement du centre commercial.

«On veut que les gens restent plus longtemps dans nos centres commerciaux. D'autres chaînes de restaurants vont venir se joindre à nous. Il va y avoir de nouveaux locataires, mais je ne peux pas les nommer pour l'instant», se contente-t-il de dire. Pourrait-il s'agir de l'endroit où s'installera le nouveau cinéma?

Expansion

Depuis un peu plus d'un an, Simons, qui possède actuellement 11 magasins à travers le pays, est en expansion. L'automne dernier, l'entreprise a ouvert un magasin à Vancouver. Le 17 mars, une nouvelle succursale de 110 000 pieds carrés ouvrira ses portes au Square One Shopping Centre de Mississauga, à l'ouest de Toronto. Et une autre ouverture est prévue à l'horaire pour l'automne 2016, à Ottawa.

Le détaillant de mode prévoyait dépenser jusqu'à 200 millions $ en quatre ans pour ouvrir huit magasins. M. Simons estime que le marché est capable d'absorber au total de 20 à 25 succursales à travers le Canada.

Simons : 11 magasins à travers le Canada

2500 employés

50 acheteurs qui sillonnent le monde

176 années d'expérience dans la vente au détail

L'ouverture du Cineplex sur la glace

L'ouverture d'un nouveau Cineplex Odeon aux Galeries de la Capitale ne se fera pas cette année. Le vice-président du volet commercial chez Oxford, Michel Brouillard, a confié que le projet est sur la glace. «Est-ce que le dossier est mort? Non», assure-t-il, toutefois. «Nous avons une bâtisse qui est existante. Un cinéma, cela a besoin des choses particulières. Nous avons un très grand partenariat avec le groupe Cineplex. On veut faire des transactions avec eux, et nous sommes conscients que les gens viennent ici notamment pour le divertissement.» Initialement, le cinéma devait être construit dans le stationnement près du RONA. La direction travaille actuellement sur un plan où le cinéma pourrait être intégré au centre commercial. Le plan du nouveau complexe pour cinéphile devait compter 12 salles, dont 4 salles V.I.P. L'an passé, le groupe Cineplex a acquis le IMAX.

Victoria's Secret se fera attendre aussi

Victoria's Secret ne sera pas aux Galeries de la Capitale en 2016. En raison de la faiblesse du dollar canadien, la compagnie américaine de lingerie fine a décidé de stopper son expansion au pays.

La Presse révélait cette semaine que l'entreprise avait aussi mis en pause ses projets de développement pour des magasins à Place Ste-Foy et au Quartier DIX30, à Brossard. Ce dernier est aussi la propriété du groupe Oxford.

«Le dossier n'est pas mort. Il est simplement sur la glace pour cette année», a indiqué le vice-président du volet commercial, Michel Brouillard, qui garde espoir de voir un jour la chaîne étirer ses tentacules jusqu'à Québec.

Même si Victoria's Secret ne fera pas partie des prochaines annonces du groupe Oxford, M. Brouillard promet la venue de plusieurs nouveaux joueurs.

«D'autres locataires vont faire leur entrée pour le printemps 2017. Nous sommes présentement à fignoler certains détails. D'ici quelques mois, je vais pouvoir dévoiler des noms», dit-il.

Victoria's Secret devait s'installer dans un local de 8000 pieds carrés dans le centre commercial de Lebourgneuf. Le 5 mars, le magasin Old Navy ouvrira ses portes. Ensuite, Dollarama, BCBG et Mountain Equipment Co-op s'installeront aussi aux Galeries de la Capitale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer